Bienvenue Invité
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuvola Tinto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuvola Tinto
Virtuose de l'Aiguille
~ Démon du Jeu ~

Virtuose de l'Aiguille ~ Démon du Jeu ~
avatar

Messages : 6


MessageSujet: Nuvola Tinto   Mar 27 Juil - 18:22

~o~ Feuille d'Identité ~o~

Nom : Tinto ( c’est un pseudonyme. )
Prénom : Nuvola ( pareil. ^^ )
Age : houlaaaa ! Vieuuux ! Plus de 200 ans ^^ mais je ne compte plus, ça me déprime.
Race : démon, ça se voit pas ? …Non, je sais, pas tellement.
Pays d'origine : Italie. J’ai fait le tour de la Méditerranée et je suis revenu. ^^
Rang social : humble boutiquier.
Profession : propriétaire d’une échoppe de tisserands. Nous faisons vos vêtements, et nous le faisons bien !

~o~ Physique ~o~

Allure : Maniéré, efféminé, cette attitude est un vernis pour endormir ses proies autant qu’un entretien de son agilité ou qu’un défoulement de son immense énergie intérieure ; il adore danser et insiste pour aller au bal au moins une fois par semaine. Etre le point de mire de toutes les attentions ne lui pose aucun problème, il n’a jamais été timide ou effacé, au contraire. Son oiseau préféré est le paon, il en possède dans sa cour intérieure auprès d’un bassin décoré à la Turque. Il est un peu orientaliste et apprécie les jeunes gens typés, qui contrastent avec son teint qui est devenu d’ivoire avec l’âge et ses cheveux qu’il teint en rose éclatant.

Goûts vestimentaires : Son amour des couleurs chaudes fait de sa garde-robe un feu d’artifice de teintes automnales, du raisin rouge aux couchers de soleil sur les forêts flamboyantes.

Particularités : Il a gardé la langue extrêmement sensible même si elle s’est régénérée après que le bourreau, au cours de son supplice toulousain, la lui ait arrachée à l’aide de tenailles chauffées au rouge.


Pour les démons : description des pouvoirs (si pouvoirs il y a, ce n'est pas obligatoire ^^)
Ce n’est pas un pouvoir, c’est un mode de combat qu’il a élaboré au fil des temps et qui n’appartient qu’à lui.
Sournois, il lance en cas de danger, avec un instinct naturel pour le tir qui lui permet d’être très rapide, des aiguilles de cristal comme on lance des fléchettes. Certaines contiennent du poison ou de l’acide, toutes se brisent dans la plaie. Il se surnomme lui-même le virtuose de l’aiguille, mais peu de monde sait pourquoi ; ceux qui ont été victimes de ces attaques sont souvent morts sans pouvoir le raconter.

~o~ Psychologie ~o~

Caractère : C’est un gestionnaire sérieux et organisé, fiable pour ceux qui en valent la peine, sous des dehors extravagants, dus à son imagination débordante et à sa tendance à se moquer de ce qu'on pense de lui. Comme il est très vieux et a vécu beaucoup d'aventures, il a un peu l'impression d'avoir tout vu et peut prendre les jeunes de haut, mais il garde un humour pince-sans-rire et, dans le cadre de son travail, une âme d'enfant. Bien sûr, il a la passion du jeu, mais plume plus souvent les autres qu'il ne se fait plumer, habileté démoniaque oblige.
Nuvola est assez élégant et précieux mais reste très tactile, juste une petite tape sur l'épaule pour attirer l'attention, ou une caresse sur la joue, une étreinte au passage s'il a l'impression que quelque chose tracasse son ami... Et il ne dort jamais seul, si il n'a pas d' ''invité'' il vient jouer les doudous auprès de Mirae, attendant que celui-ci rentre de ses promenades nocturnes pour se blottir contre lui et sombrer dans le sommeil. Une mauvaise habitude ? Pourquoi ? Ils sont simplement amis.

Aime : son jumeau de cœur, Mirae, Mimi d’amour les jours où il l’adore vraiment, Boutchou quand il a envie de le taquiner un peu. Et son métier, naturellement, le plus beau métier du monde !

Aime pas : perdre, c’est pourquoi il triche, mais attention ! La tricherie chez lui est un art, et certains joueurs invétérés de la ville considèrent comme un honneur d’avoir été vaincus par lui.

Tics ou petites manies : Il collectionne les jeunes amants, humains de préférence, leur naïveté le touche ; mais malgré ses importants besoins à cet égard, il reste extrêmement discret pour sauvegarder l’image de la boutique. La réputation avant tout ! Il se défoule ainsi physiquement, et garde sa tendresse pour son ami ; amoureux de son petit confort, il ne prendrait jamais le risque de se brouiller avec lui pour des raisons sentimentales. Il se sent en sécurité dans ces frontières bien délimitées. Sa plus grande crainte serait de perdre son compagnon et de se retrouver seul dans Venise.

Secrets qu'il dissimule : il ne tient pas l’alcool.
Un soir, sur le navire où ils étaient pirates, il a bu un peu plus que de raison avec Mirae et ils se sont embrassés. Son ami lui a expliqué qu’il ne ressentait pas de sentiments plus forts pour lui, et que ce serait une bêtise d’aller plus loin. Nuvola s’est rendu à l’évidence, mieux valait qu’ils restent dans une relation platonique… Il s’est écroulé et a dormi immédiatement. Il ne se rappelle pas de cet épisode, et si on le lui racontait il ne le croirait pas. Embrasser le Boutchou ? Mais pourquoi faire ? On n’embrasse pas son jumeau, voyons !

~o~ Histoire ~o~
Lucilio Vanini se faisait appeler Giulio Cesare, et ce n’est pas ce qu’il faisait de plus païen. C’était ce que l’on appelle un poète libertin, et il s’intéressait aussi aux sciences ; au cours de ses voyages, il avait rejeté tour à tour le catholicisme et l’anglicanisme, sans oublier l’hétérosexualité basique censée fonder la société, et la tyrannie en général. On le fit passer en jugement pour avoir dit que l’âme humaine n’était pas immortelle, et avoir commis les plus graves péchés avec un étudiant d’Anjou sur les remparts de Saint-Etienne, lieu public s’il en est. A l’accusation, il répliqua qu’il était philosophe, et se devait donc de commettre le péché de philosophie. Il disparut dans une gerbe de flammes en place publique de la ville de Toulouse, par un froid mois de février, en l’an de grâce 1619. Sa vie venait de commencer. Après 34 ans à tenter de se mêler aux humains, il renonçait, dégoûté par leur attitude de bigoterie et leur cruauté bien-pensante, et assumait pleinement sa nature démoniaque. Il ne faisait pas son âge. C’était peu étonnant. Il s’agissait d’une créature immortelle.

Il arborait à l’époque un visage hardi et basané, une royale noire assortie d’une moustache de mousquetaire, une superbe crinière de cheveux frisés, et un regard doré qui faisait tomber en pâmoison les belles sur son chemin. Sa garde-robe comptait des capes sombres et des chemises immaculées, des bottes de cavalerie et des armes dont il se parait comme d’autant de bijoux. En arrivant à bord du navire où il fixait sa nouvelle destinée, il s’engagea sur la voie de la couleur et de la folie, et a persévéré dans cette voie depuis lors, ne s’arrêtant pour aucun obstacle. Il changea également son nom. On l’appelait à présent Nuvola. Quoi de mieux qu’un démon pour servir un capitaine aux appétits de richesse et de gloire ? Il semblait n’avoir peur de rien, il déridait les marins dans les périodes de disette en se déguisant en femme pour pousser la chansonnette, il se serait battu pour les parts les plus extravagantes du butin, une broche en forme de fleur, un dé à jouer contenant un grelot, une bouteille de liqueur rare au goût insolite, un roman arabe ou un captif poète. Il faisait rire, il faisait peur, on l’adorait.

Il avait découvert le henné à l’époque où un autre démon rejoignit l’équipage, et arborait une interminable chevelure rouge. Toujours aussi frisée, par ailleurs. Il avait l’air d’un lion aux mouvements de panthère. Ses yeux d’or renforçaient l’impression, mais le jeune démon ne pouvait avoir peur de lui ; ils se reconnaissaient à divers signes, et par ailleurs s’entendaient bien, instinctivement. Pour le rassurer, Nuvola se calma un peu. Il ne le couvait pas cependant, c’était loin d’être son caractère. Il était fou amoureux alors, d’un personnage rencontré dans un livre, et se languissait interminablement en regardant la lune, suspendu dans les mâts. Ce fut la grande passion de sa vie, mais il n’en parla à personne. Ils avaient traversé les océans depuis son engagement, et l’immensité de la mer elle-même lui semblait étroite, trop bien connue, étouffante. Il essaya de construire une machine volante, échoua, et renonça. Mirae voulait quitter le navire ; il le suivit. C’était peut-être la solution.

Voilà : ils seraient des créateurs, au lieu d’être des créatures. Plus le temps passait, et plus Nuvola se voyait bien en artiste. Mirae, lui, était très habile de ses doigts, sans sous-entendus. Ce vieil homme qui acceptait de leur apprendre le métier ferait d’eux les plus brillants couturiers de cette ère, les couturiers des princes, les rois de l’aiguille. De fil en aiguille, c’est le cas de le dire, ils se firent leur petite place et reprirent une existence de simples mortels tout en mettant à la tâche leurs dons surnaturels. Ils pouvaient être fiers d’eux-mêmes, et l’un de l’autre. Aujourd’hui ils ont leur petite boutique très bien située, dans une rue commerçante entre le salon du Duc de Borgia et le salon clandestin des Médicis, un coup de tête de Nuvola, pour changer ; le Miraggio est bien sûr un hommage à Mirae. La bougeotte éternelle de Giulio Cesare semble s’être apaisée définitivement aux côtés de son compagnon, ils se connaissent par coeur et ne se quittent presque jamais, du coup si quelqu'un veut fréquenter l'un des deux il doit forcément supporter l'autre.

Nuvola trouve Mirae tout à fait craquant, ne refuserait pas une bonne nuit de folie en sa compagnie, mais mais ne le considère pas pour autant comme son amant attitré, ne serait-ce que par respect pour sa vie privée. Il s’applique beaucoup le taquiner quand il le croise avec quelqu'un, mais ce n'est jamais sérieux, au fond Mirae est un grand garçon qui doit savoir ce qu'il fait. Par contre, celui qui osera lui faire du mal se prendra un Nuvola furieux dans la figure, et ça fera sans doute très mal. Il n'a pas de passions politiques particulières, son camp à lui c'est leur petite association et ça s'arrête là. A son âge, on ne se brouille plus avec ses amis pour de petites questions de guerres territoriales, leur amitié est au-dessus de tout ça ! Il aime en revanche suivre les dernières péripéties des intrigues locales, comme on suit un feuilleton palpitant.


~o~ Petits Plus ~o~

Votre présence sera : (Régulière)
Que pensez-vous du forum ? Que je vais essayer de bien m’y amuser ! ^^
Autres forums fréquentés ? Sounan’sha : http://sounansha.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérian Elviro
Fils aîné du Prince des Lycans
Fils aîné du Prince des Lycans
avatar

Messages : 180


MessageSujet: Re: Nuvola Tinto   Mar 27 Juil - 23:26

Je n'ai qu'un mot à dire : excellent !!!
J'adore ce personnage, et encore plus cette fiche absolument admirable : c'est bien écrit, fluide et trés agréable à lire, sans fioriture ni excès... Parfait ^^

Validée avec plaisir, bienvenu sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuvola Tinto
Virtuose de l'Aiguille
~ Démon du Jeu ~

Virtuose de l'Aiguille ~ Démon du Jeu ~
avatar

Messages : 6


MessageSujet: Re: Nuvola Tinto   Mer 28 Juil - 3:35

Merci ^^ j'y ai beaucoup travaillé par MP avec Mirae qui a inventé ce personnage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérian Elviro
Fils aîné du Prince des Lycans
Fils aîné du Prince des Lycans
avatar

Messages : 180


MessageSujet: Re: Nuvola Tinto   Mer 28 Juil - 14:04

Et bien c'est réussi ^^

Adonis étant absent, ta fiche est validée et tu peux commencer à jouer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: Nuvola Tinto   Dim 22 Aoû - 11:30

Juste MDR
Excellent ce personnage ^^
Validé pour de bon ! Je verrouille <3

_________________
m
mVoici tout ce qu'il me reste : ma chair, mon sang et mes souvenirs.
m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuvola Tinto   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nuvola Tinto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venise la Magnifique :: Avant le Jeu :: Presentation :: Démons-