Bienvenue Invité
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau venu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maelor
Lycan Sauvage
Lycan Sauvage
avatar

Messages : 16


MessageSujet: Un nouveau venu...   Jeu 26 Aoû - 12:45

Bien plus docile sous sa forme animale, calmé peut-être par les retrouvailles avec le loup, Maelor suivit Tazio sans faire d'histoires, presque rassuré par son petit coup de tête affectueux. Ce contact avait été bref mais lui avait redonné confiance en lui, et avait en quelque sorte chassé certains doutes présents qui le harcelaient depuis l'auberge.
Peut-être que c'était tout simplement la forme humaine de Tazio qui l'avait mis mal à l'aise, or Maelor n'était que trés peu porté sur la rétrospective et les réflexions intérieures, c'est pourquoi il se contenta de cette paix retrouvée et le suivit docilement, excité au fond de lui à l'idée de retrouver d'autres loups... Une meute, une vraie, dans laquelle il pourrait peut-être retrouver une place, même si ces loups-là étaient trés différents de ceux qu'il avait autrefois cotoyé.

Tazio par exemple... Il semblait presque aussi civilisé qu'un humain, marchait au milieu d'eux, évoluait sans problème, comme s'il avait toujours fait partie de cette meute étrange que formait la race humaine. Maelor lui en aurait été totalement incapable !
Et puis, il était bien vêtu, agissait toujours avec politesse et retenue, ce qui ne correspondait en rien à l'ambiance suavage qui régnait dans sa meute d'autrefois.

Non décidément, Maelor se dit qu'il aurait du mal à s'intégrer ici. Peut-être qu'avec un peu de chance, il pourrait un jour retourner dans la nature et s'intégrer à une meute de vrais loups. L'espoir était permis, mais il faisait pour l'instant partie d'un futur hypothétique.

L'odeur l'assaillit rapidement alors qu'ils avançaient et malgré lui, Maelor se tassa un peu plus sur lui, faisant profil bas même si les autres loups n'étaient pas là. C'était lui l'intrus, et même si Tazio le guidait, il savait qu'il dérangerait les loups déjà présents...

" D'accord. Tu crois qu'il m'acceptera ? "

C'était une peur nouvelle chez Maelor, mais terriblement angoissante : c'était la première fois de sa vie qu'il devrait s'intégrer à une meute, se battre pour y gagner sa place et il n'aimait pas cette idée.
Instinctivement il se rapprocha de Tazio et le colla, sa fourrure blanche frottant contre celle de son compagnon. Il baissa un peu plus la tête et se mit même à couiner, de plus en plus stressé au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de la meute...

Meute dont quelques individus pointèrent bientôt le bout de leur nez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tazio Derius
Lycan Chevaleresque
Lycan Chevaleresque
avatar

Messages : 25


MessageSujet: Re: Un nouveau venu...   Ven 27 Aoû - 19:41

''Je crois, oui. Tu serais une bonne recrue.''

C'était de l'auto-persuasion tout autant qu'une réelle manifestation d'espoir. Il était tout à fait possible que l'on considère le lycan blanc comme un atout, mais également comme une menace, et aucun des deux ne serait faux en soi. Tazio réfléchissait le plus rapidement possible à un moyen de mettre toutes les chances de son côté, et lorsque les autres lycans apparurent, marquant un salut à son égard mais une distance compréhensible face à la créature qui l'accompagnait, il avait un petit sourire dans le regard. Il avait trouvé. Du moins, c'était une façon de tenter le tout pour le tout.

''Laisse-moi parler.''

Il s'avança vers celui qui menait la patrouille et le toucha du bout de son museau, signe amical de reconnaissance, avant de diriger sur l'ensemble des personnes présentes un regard fier et déterminé. Tous savaient quelles étaient ses moeurs particulières, même s'il n'en parlait jamais et ne les pratiquait pas vraiment depuis son arrivée ici ; il portait l'odeur des mâles et non des femelles, voilà tout, et c'était un sentiment implicite qui voyageait au gré des sens. Le chef ne faisait pas persécuter ces individus, ils étaient une force en ce qu'ils avaient, dans un groupe de guerriers, une cohésion supérieure, comme aux temps des héros antiques. La guerre était perpétuelle, et toutes les forces étaient bonnes à prendre.

''Je vous présente mon compagnon. Je requiers l'hospitalité de la meute pour lui, et je lui offre mes quartiers pour y passer la nuit en sécurité.''

Ce n'était pas une question. Il savait qu'il était en droit d'accorder à un étranger - en principe, une étrangère, mais dans son cas... - la nationalité par mariage, pourrait-on dire, et une fois seulement, mais il était tout à fait prêt à le faire pour cet inconnu. Par compassion, par intérêt également, mais sans la moindre arrière-pensée, cela dit. Tazio avait laissé la moitié de son coeur avec le sauvage qui partageait ses nuits dans le Nord du pays ; il n'espérait plus rien de l'existence, et ne comptait pas se remettre en ménage. Il ne lui semblait donc pas faire un quelconque sacrifice. Revenant auprès de son invité, il se plaça à son contact, juste à côté de lui, prêt à faire front si une quelconque critique ou manifestation de méfiance fusait de l'assemblée qui tournait autour d'eux ; mais il ne ressentait qu'une bienveillante curiosité. Bien, il n'y aurait pas à se battre cette nuit.

''Je crois que tu es accepté,'' lui glissa-t-il doucement pour le rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelor
Lycan Sauvage
Lycan Sauvage
avatar

Messages : 16


MessageSujet: Re: Un nouveau venu...   Mar 21 Sep - 18:10

La tentative de Tazio pour le rassurer tomba à l'eau : l'entrée dans la meute d'un nouvel arrivant ne se faisait jamais sans heurts et difficultés en général, et le loup blanc était bien placé pour le savoir. Dans l'ancienne meute qu'il avait côtoyé, rare avaient été ceux qui avaient été accepté, et encore plus ceux qui avaient réussi à s'intégrer totalement... Aussi stupide soit cette méfiance vis-à-vis des étrangers solitaires, elle était l'une des conditions de survie des loups, et les lycans n'échappaient pas non plus à cet instinct primaire.

Maelor couina, par dépit, par peur, et se figea subitement quand quelques silhouettes se dessinèrent devant eux. Il en aurait jappé de peur s'il n'avait eu le souffle coupé, conscient que son entrée dans la meute risquait de se faire là... ou non.
Il faillit suivre Tazio qui s'éloignait mais se retint de justesse et baissa les oreilles sur sa tête, essayant d'adopter la posture la plus soumise possible.

Au fond de sa poitrine, son coeur bondissait de joie à l'idée qu'il était à deux doigts de retrouver enfin une meute, un groupe dont il ne serait plus séparé... Cela faisait tellement longtemps qu'il attendait cela : un signe du destin qui lui annoncerait enfin la fin de ses épreuves, la fin d'une ère solitaire qu'il n'avait pas supporté.
Mais cette joie se teintait parfois d'une angoisse telle qu'il ne savait plus si son coeur allait exploser à la perspective d'être accepté ou rejeté. Tout s'embrouillait, et il en aurait presque tremblé sur place si par un miracle quelconque ses muscles n'étaient pas déjà figés.

Son regard ne quitta pas d'un centimètre Tazio qui déjà réclamait son intégration dans la meute en précisant qu'il lui offrait ses propres quartiers. Ayant grandi dans une meute sauvage où seul le dominant pouvait avoir des relations sexuelles avec la femelle dominante, Maelor ignorait absolument tout de ce nouveau statut dont l'accablait Tazio, mais quand il vit le regard des autres loups changer, quand il sentit la tension s'apaiser, il en couina de bonheur... Un tout petit son tremblant, qui sembla réveiller quelques jeunes de la meute qui s'approchèrent, dévorés par la curiosité.

Leur queue battait souplement l'air et ils restèrent droits, dignes dans leur position de force face au nouveau venu qui pour sa part semblait animé d'une joie presque contagieuse. Maelor baissa un peu plus le museau et fit quelques pas en direction des loups, couinant de bonheur et adoptant une position tellement basse que les plus vieux loups semblèrent comprendre qu'il ne représentait aucune menace.

Les jeunes loups l'entourèrent et plongèrent leur nez dans sa fourrure pour mieux l'appréhender, et Maelor ne résista pas à l'envie de donner quelques coups de langue sur leurs museaux dans une démonstration d'affection sincère. Un jappement jaillit, un autre, les queues commencèrent à battre dans un rythme plus soutenu et la petite troupe se laissa aller à une joie mêlée de curiosité et d'amusement, le tout mené par un Maelor déchaîné que la présence et la proximité des siens rendait ivre de bonheur.

A tel point qu'il revint bientôt vers Tazio et lui donna de petits coups de museaux joyeux, cherchant à l'intégrer au bonheur qu'il vivait, peut-être éphémère, mais tellement agréable aprés des mois de solitude.

" Merci... Merci merci merci Tazio ! "


Quelques petits coups de langue naïfs, un petit mordillement amical dans sa fourrure sombre, et Maelor se colla un peu plus au loup pour le remercier. Il ne savait encore rien des termes qui avaient permis à Tazio de le faire accepter, mais chaque chose en son temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tazio Derius
Lycan Chevaleresque
Lycan Chevaleresque
avatar

Messages : 25


MessageSujet: Re: Un nouveau venu...   Mer 22 Sep - 22:05

L'anxiété de son ami rendait Tazio lui-même nerveux. Il savait ce que ressentait l'autre loup à ses côtés, il le ressentait comme si les émotions avaient le pouvoir de circuler de l'un à l'autre comme en un même corps. D'ailleurs, il avait lui-même été accepté peu de temps auparavant, à l'échelle de sa vie. Il se rappelait très bien à quel point c'était effrayant, et euphorisant à la fois, comme une grande chevauchée sous un orage au milieu des ténèbres, sachant qu'un précipice s'ouvre non loin de là, mais incapable de le situer, hormis brièvement, à la lueur des éclairs...

L'acceptation générale fut donc un poids ôté de ses épaules, et s'il ne se joignit pas à l'enthousiasme débordant qui gagnait les jeunes loups, par égard pour leurs aînés aussi bien que pour sa propre dignité, il n'en fut pas moins ravi. Il attendit paisiblement que les manifestations de joie s'apaisent, laissa son compagnon revenir à ses côtés, et l'accueillit avec une affection mesurée, peu enclin à afficher quoi que ce soit, principalement une faiblesse, au milieu des regards de la meute. Les autres commençaient à le connaître et ne s'en formalisèrent pas. Ils partaient en file indienne pour une destination inconnue, mais qu'il devinait sans difficulté. Tazio hésita un instant, puis appuya sa tête contre celle de la jeune recrue.

''Tu veux t'installer et te reposer, j'imagine ? Nous irons chasser plus tard...''

Du regard, il désigna les autres qui disparaissaient déjà dans les ombres. Ils partaient en chasse et la chasse n'attendait pas. D'ailleurs, ne les connaissant pas encore, le nouveau risquait d'avoir quelques difficultés à suivre la stratégie générale, sa logique silencieuse, souterraine et instinctive. Mieux valait qu'il ne s'y risque qu'une fois qu'il serait prêt. La première impression se ferait à ce moment-là, davantage qu'en cet instant de sa présentation officielle. Il fallait que ce soit une bonne impression.

''Viens avec moi.''

Passant le premier, Tazio s'enfonça dans les profondeurs de la terre, certain à présent que son ami le suivrait, jusqu'en Enfer si tel était le but du périple. Mais sa cache n'était pas de ce genre, c'était une paillasse confortable dans un recoin de la roche, un peu en hauteur pour éviter l'humidité et la vermine, avec une fourrure en guise de drap et sa grande cape d'hiver en manière de couverture. Il espérait que ce ne serait pas trop spartiate au goût du jeune loup blanc. Cela dit, ce dernier semblait si entièrement gouverné par sa part animale qu'il était difficile de l'imaginer dans un lit de draps bien repassés, sur un oreiller de plume...

''Je dors ici. Tu partageras ce coin avec moi. Si tu as un différend avec un autre, viens t'y réfugier, il n'aura pas le droit de t'y suivre. Cela te convient ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelor
Lycan Sauvage
Lycan Sauvage
avatar

Messages : 16


MessageSujet: Re: Un nouveau venu...   Mer 6 Oct - 20:54

Maelor regarda les autres loups s'éloigner avec un pincement au coeur. La folie enivrante de la chasse lui manquait terriblement... Certes, ces quelques jours passés dans la rue avaient plus ou moins mis ses instincts animaux à rude épreuve, et pourtant, il aurait donné n'importe quoi pour pouvoir aller courir avec eux dans les rues sombres, respirer à pleins poumons l'odeur de la proie, sentir son coeur battre à toute allure sous l'excitation de ce qui se préparait, puis la chevauchée fantastique qui se terminait cruellement et les rendaient plus vivants que jamais...
Il en avait connu des chasses dans sa forêt natale, et il en connaissait toutes les ruses et les astuces, mais il sentait que dans ces ruelles sombres et glissantes, il découvrirait quelque chose d'absolument nouveau qui l'excitait déjà.

Cependant, pour rien au monde il n'aurait voulu contredire Tazio, à qui il devait tant, et réfrénant un petit soupir, il suivit le loup dans l'antre sombre des loups. Leur odeur le pénétra, le recouvrit comme une seconde peau et il se sentit enfin... chez lui. Ou presque. Son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine et ses yeux glissaient sur chaque centimètre carré qu'il découvrait de cette nouvelle cachette, heureux et curieux comme un jeunot. Tout lui semblait si beau, si parfait, jusqu'à ce petit recoin que Tazio lui présenta comme sa couche.
A ses yeux, c'était digne d'un roi ! Lui qui avait connu l'horreur des rues de Venise se sentit plus que gâté en découvrant où il allait dormir ! Il y avait mieux une couverture ! Et même si elle ne valait probablement pas le moelleux des fougères et de la mousse qu'il avait connu autrefois, il ne l'aurait cédé pour rien au monde !

Fou de joie, il sauta sur la couche et la renifla dans tous les sens, s'imprégnant de l'odeur de Tazio.
Et puis, ce sentiment étrange qu'il avait connu ressurgit, plus fort, plus violent qu'avant. Il s'arrêta net, le museau dans la couverture, perplexe face à ce qu'il ressentait sans que cela ait une raison d'exister.
Cette odeur... Il renifla un peu plus, soudain bien sérieux, et tenta de se souvenir... De récupérer quelque chose dans son esprit déjà bien perdu... Mais rien ne vint. Pourtant, il était certain d'avoir déjà croisé cette odeur un jour, alors même qu'il aurait juré ne pas connaître Tazio.

Il secoua la tête, chassant toutes ces idées, et s'allongea finalement sur la couche pour se mettre à lécher ses pattes et mordiller ses coussinets fatigués.

" Je n'aurai jamais cru que les loups de la ville dormaient sous la terre... Avec ma meute, on dormait à la belle étoile, j'aimais bien. Mais c'est trés bien ici aussi ! " rajouta-t-il avec un regard vers Tazio. " Les humains ne viennent pas ici, hein ? Ils ne cherchent pas à nous faire du mal ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau venu...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau venu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venise la Magnifique :: Salle commune-