Bienvenue Invité
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alessio Borgia, Duc de Borgia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alessio Borgia
Duc de Borgia
Semeur de Chaos
Duc de BorgiaSemeur de Chaos
avatar

Messages : 68


MessageSujet: Alessio Borgia, Duc de Borgia   Jeu 26 Aoû - 14:09

~o~ Feuille d'Identité ~o~

Nom : Borgia
Prénom : Alessio
Age : 35 ans, mais n’en parait que 25.
Race : Démon
Pays d'origine : Italie, Venise
Rang social : Aristocrate
Profession : Duc et Semeur de Chaos. Alchimiste à ses heures perdues.


~o~ Physique ~o~


Allure :

Venise, Bal de la Haute, Pensées d’un inconnu.

Je serai bien en peine de vous dire si le Duc Alessio est une créature du Diable ou de Dieu. Elancé et pourtant de taille moyenne, il semble dominer la foule présente. Ses cheveux et ses yeux d’argents ainsi que sa peau diaphane font de lui un Ange descendu sur Terre.
Tout le monde se pâme pour lui. Pour n’obtenir ne serait-ce qu’un sourire. Et les cœurs s’emballent, les regards se font concupiscents. Qui résisterait à un éphèbe pareil ? Seuls les aveugles pourraient le jalouser de toute cette attention.
Et pourtant…Son regard dénué de vie m’effraie.
Oui. Le Duc est une étrange créature difficile à cerner. L’apparence d’un envoyé du Seigneur et les yeux d’un Démon.
Un visage souriant et charmeur pour une âme sombre et chaotique.
Etrange que je sois le seul à le remarquer…Ou alors je suis fou et mes yeux me jouent des tours.
Peut-être ai-je trop abusé de la boisson ce soir.


Goûts vestimentaires :

Il porte de tout et de toutes les couleurs, pourvu que cela lui aille au teint et soit suffisamment digne de son rang (Avec une préférence pour les vêtements provenant de la boutique Miraggio, située près de son salon).


Particularités :

Il est sportif et sait très bien se battre, que ce soit au corps à corps ou à l’escrime. Mais il ne possède autrement aucune particularité physique quelle qu'elle soit.


Pouvoirs de démon:

Alessio ne possède qu’un seul pouvoir démoniaque, celui de la manipulation du temps.
Cela ne le rend pas invincible pour autant, non…Même si cela lui donne un sérieux avantage.
En fait, son pouvoir est limité. Il ne peut que ralentir le temps.
Les deux cas les plus souvent rencontrés où il dut avoir recours à son pouvoir sont les suivants :
- Lorsqu’il dut figer plusieurs personnes. Dans ce cas-ci, son pouvoir ne dure que deux à trois minutes, avant que le temps ne reprenne son cours.
- Ou encore dans un combat, où il put éviter les coups de son adversaire en ralentissant le temps de quelques secondes

Malgré des heures d’entraînement quotidiennes, son don ne lui permet pas de faire plus. Manipuler le temps étant une chose dangereuse, Alessio a émit l’hypothèse que son pouvoir s’était restreint de lui-même, pour garder un certain équilibre.


Pouvoirs d'alchimiste:

Comme la plupart des alchimistes, Alessio s’est principalement penché sur l’étude des diverses potions existantes. Et sur celles encore à découvrir.
Le jeune Duc s’est composé un petit arsenal de poisons, ainsi que de potions destiné à augmenter ses capacités physiques et intellectuelles pendant un temps limité.
A côté, il se plait à expérimenter des nouveaux mélanges. C’est ainsi qu’il a pu créer de petits explosifs capables de répandre différentes potions aux vapeurs toxiques (et aux multiples conséquences).


~o~ Psychologie ~o~

Caractère :

Pile ou face. Voilà ce qui correspondrait le mieux à Alessio.
D’un côté, Duc charmeur et charmant. Tombeur de ces Dames et de ces Messieurs. Sociable et inaccessible. Un trésor que l’on souhaiterait atteindre et qui, pourtant, reste hors de notre portée à nous autres, Profanes. Un homme d’esprit comme on en voit peu, qui séduit par des belles phrases flatteuses. Des mots compliqués mais qui font mouche. L’esprit savant a toujours attiré l’admiration de ses pairs inférieurs.
Et de l’autre côté, un homme froid et manipulateur. Qui déplace ses pions dans l’ombre, guette la moindre opportunité. Il sacrifie les Inutiles et les Gêneurs. Qu’importe, tant qu’il continue d’avancer sur la route de son ambition.
Un excellent acteur aux relations complexes et étranges. Qui ne sont faites que de manipulation, tromperie et semi-confiance mutuelle.
Il n’est pourtant pas méchant. Sa soif de reconnaissance et de respect trouble seulement son esprit, lui imposant une autre vision du monde qu’il lui tarde d’imposer.


Aime :

Son amour pour l’alchimie l’empêche de totalement sombrer dans sa folie destructrice.


Aime pas :

En tête de liste, Ernesto. Suivi par tous ceux qui oseront se mettre sur son chemin pour atteindre son but.


Tics ou petites manies :

Il a et aura toujours raison lors de ses débats avec Ernesto. Même en ayant tort.


Secrets qu'il dissimule :

La fin prochaine du monde. Mais est-ce important ?


~o~ Histoire ~o~


Venise. Un jour de pluie.

Cher Journal.

Aujourd’hui est le jour de mon sixième anniversaire. Père t’a offert à moi sur des paroles que je n’oublierai jamais.
« Fils, tu apprendras que dans ce monde abjecte, les traîtres pullulent à chaque coin de rue. Ne fais confiance à personne d’autre qu’à toi-même »
Alors j’obéirai. Tu seras mon confident. Tu recevras mes secrets et mes doutes. Toi qui ne pourras jamais me trahir.

Je dois te laisser. Mes précepteurs m’attendent.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Aujourd’hui était un mauvais jour.
Pour une fois que Père assistait à une de mes leçons d’escrime, celle-ci s’est mal passée. Mon maître d’armes m’a humilié devant lui, me jetant au sol comme un moins que rien.
J’ai récolté deux gifles de Père.
Je ne sais pas laquelle était la plus forte. Celle qui m’a laissé la joue bleuie ou son regard plein de mépris posé sur moi.
« Un bon à rien tel que toi ne peut être de mon sang »
Mais je lui montrerai, Journal. Je lui montrerai qui je suis et ce que je vaux.

J’en fais le serment.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Voilà presque un an que tu es en ma possession. C’est étrange comme le temps passe vite.
Je n’ai pas grand-chose à dire aujourd’hui.
Père m’a une nouvelle fois de plus puni car mon précepteur de mathématiques s’est plaint de moi. Je ne faisais rien de mal pourtant. Je lisais un ouvrage intéressant sur la magie.

Je le déteste. Je les déteste tous.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Voilà un an jour pour jour que tu es entré en ma possession.
Et aujourd’hui pour mon septième anniversaire, j’ai fait une rencontre… étrange.
J’étais dans le jardin et je lisais, lorsque je L’ai vu.
Un chat noir. Assis à quelques pas.
Ses yeux rougeoyants me fixaient avec un éclat inquiétant.
C’est idiot de se sentir à ce point perturbé par un simple chat, n’est-ce pas ? Mais pourtant, je n’arrivais pas à me défaire de cette désagréable impression, comme si une chape de plomb venait brusquement de tomber sur mes épaules.
Et j’ai eu peur. J’ai senti mon ventre se nouer, inexplicablement.
Et quand il s’est approché de moi, j’ai su.
Ce chat n’était pas normal. Pas du tout. Loin de là même. Ce chat était dangereux et semblait exhaler le mal par tous les pores de sa peau.

Journal, aujourd’hui j’ai eu une réaction étrange. Au lieu de m’enfuir en courant et d’appeler les gardes, j’ai regardé cet animal s’approcher de moi. Ma peur s’était envolée loin, remplacée par quelque chose de plus indescriptible encore…L’attirance et la curiosité. La méfiance aussi.

Je sais que je ne suis pas normal.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Sept ans et un jour. Et un nouveau chat domestique.
Je l’ai revu aujourd’hui, me toisant du haut d’un arbre. Son pelage noir comme les Ténèbres se confondait presque dans le feuillage sombre et ses iris ensanglantés semblaient encore plus éclatants que la veille.
Je l’ai fixé aussi. Longtemps. Avant de me détourner et de rentrer sans un regard.
Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête d’un chat. Surtout dans celle de celui-là. Je ne sais pas pourquoi il m’a suivi, ni pourquoi Père l’a regardé si étrangement avant de l’emmener avec lui dans son bureau.
Tout ce que je sais, c’est qu’Ernesto (apparemment le nom du Chat) se trouve présentement dans ma chambre. Royalement allongé sur un fauteuil et me fixant. Encore.

Je ne dormirai pas cette nuit.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Voilà six mois qu’Ernesto est entré dans ma vie. J’ai vu l’atmosphère de ce manoir s’alourdir de jour en jour, à mesure que le Chat marquait son territoire. Foulant silencieusement le sol de ses pattes.
Les serviteurs se sont peu à peu habitués à le voir surgir des ombres même s’ils paraissent tous nerveux en sa présence. Sans qu’ils ne sachent pourquoi.
Mais moi…je sais. Je l’ai vu.
En entrant dans le bureau de mon père sans frapper…Il était là. Physiquement si différent, et pourtant si semblable. Terrifiant et fascinant.
Attirant et répugnant.
Mais Père…Père s’est interposé et m’a rappelé où était ma place. Mon visage s’en rappelle encore.
Mais à présent je sais. Je sais ce qu’est Ernesto.

Un Stregato.

~ ¤ ~

Venise, deux ans après.

Cher Journal.

Je crois que cette page contiendra le plus grand secret que je ne t’ai jamais confié.
J’ai espionné Père. Encore. Mais ce que j’ai entendu aujourd’hui…J’en frissonne encore. D’excitation et de peur. Peur de ce que pourrait me faire Père s’il découvrait ce que j’ai appris.
Vois-tu, Journal…Père est un meurtrier. Je l’ai vu maugréer seul dans son bureau à propos d’un homme qui « ne causerait plus aucun problème ».
Et le Chat qui écoutait tranquillement près de la cheminée, ses yeux brillant de cette lueur malsaine.
Mais j’ai compris. Je sais ce qu’ils ont fait.

Cher Journal, c’est comme cela qu’il faut faire dans cette ville corrompue. Il faut se débarrasser des gêneurs pour atteindre son but.

~ ¤ ~

Venise, quatre ans après.

Cher Journal.

Pour mon treizième anniversaire, Père m’a offert une dague. Très jolie. Et très tranchante. Etrangement semblable aux yeux d’Ernesto. Dangereuse.
Et pour la première fois de ma vie, j’ai lu la peur sur le visage de Père. Je lui ai fait peur. Moi, son fils bon à rien.
Car aujourd’hui, je me suis débarrassé de mon maître d’arme. Je ne l’ai pas tué, non. Mais j’ai fait en sorte de l’envoyer en congé forcé pour une période indéterminée
Le temps où Père me méprisait est révolu et pourtant…Pourtant je ne parviens pas à dormir, Journal. Car les yeux du Chat semblent étrangement satisfaits.

Cette attirante Bête ne m’inspire que du dégoût.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Aujourd’hui est un jour de liesse pour les démons. Le prince Botelli a terrassé le Prince de cette race inférieure que sont les Lycans, et a emprisonné ses deux enfants.
Père en a parlé durant le repas.
« Cette victoire est un premier pas vers l’éradication de cette espèce »


Le meurtre et la guerre. Voilà les clés de la vie sur cette Terre.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Aujourd’hui j’ai fait une intéressante découverte.
En fouillant dans la bibliothèque, j’ai trouvé un étrange livre parlant d’une science secrète. L’Alchimie.
Je crois que je vais l’étudier de plus près.
Mais en secret. Le Chat guette toujours dans l’ombre, mais je saurai le tromper et garder cette découverte pour moi.

A présent que toutes mes leçons de combat magique et non magique se finissent mal pour mes adversaires, plus personne ne veut m’affronter.

Je m’ennuie.

~ ¤ ~

Cher Journal.

La nouvelle est tombée tel un couperet.
Le Prince Botelli est mort.

Assassiné.

Celui qui avait vaincu le Prince des Lycans et fait enfermer ses deux fils, venait tout simplement de mourir.
Et le trône désormais vacant ne pouvait revenir qu’à son héritier, Mefisto Botelli.

Journal, aujourd’hui la ville de Venise a irrémédiablement basculé vers un nouveau chaos. Les Lycans se réveilleront bientôt et la guerre entre Loups et Démons ne fera qu’empirer, jusqu’à la destruction de la cité.
Je ne me fais aucune illusion. Comme je n’en ai aucune concernant la culpabilité de Père avec cet assassinat.

Père a souhaité voir Venise entrer dans une nouvelle ère et en devenir l’acteur principal.
Je ne connais pas les ambitions d’Ernesto aussi bien que celles de Père, mais je ne laisserai pas mon géniteur faire.
J’étendrai mon contrôle sur la ville jusqu’à ce qu’il soit absolu. Puis je me lancerai à la conquête de la planète.
Tous ceux qui m’ont un jour sous-estimé s’en mordront les doigts.

Rien ne m’arrêtera.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Aujourd’hui, nous avons reçu la visite d’un personnage particulier venu tout droit du Vatican.
Un membre de la famille parait-il.
Je sais que mon désir de domination ne pourra être assouvi sans quelques alliés de choix. Le Vatican me semble être une cible privilégiée, du fait de notre lien de parenté. Une cible vraiment très importante

Il est temps pour moi de commencer à naviguer dans les Hautes Sphères, seul. Père ne me sera bientôt plus d’aucune utilité et je dois penser à créer mes propres liens.

Le nom d’Alessio Borgia sera craint et respecté. J’en fais la promesse.

~ ¤ ~

Cher Journal.

Ca y est ! Je l’ai fait ! Après des mois d’effort, j’ai enfin réussi à mener à bien mon expérience en alchimie ! Les résultats sont absolument prodigieux !
Mais je n’utiliserai pas l’Alchimie comme arme. Non. Ce serait bien trop épuisant pour moi. Trop dangereux. Seules les potions me seront utiles. Je ne peux me permettre d’être affaibli.
Pas alors que la réalisation de mes desseins approchent…

J’ai senti les regards étranges de Père et du Chat posés sur moi aujourd’hui. Ma satisfaction a du percer mon masque.
Je dois faire attention.

Maintenant, je vais dormir…

~ ¤ ~

Cher Journal.

Depuis toutes ces années, tu as recueilli les plus sombres pensées de mon esprit. Les plus noirs secrets et désirs de mon cœur. En voilà un autre, dont toi seul pourras mesurer toute l'horreur .
Père est mort. Je l’ai tué de mes propres mains. Tout le monde croit à un accident.
La famille Borgia est en deuil.

Et moi…Moi je suis le nouveau Duc.
La roue du Destin est en marche, Journal. Le jour est proche où le chaos s’abattra sur cette planète.

Mon ascension ne fait que commencer.

~ ¤ ~

Venise, cinq ans plus tard.

Cher Journal.

Voilà bien longtemps que je n’avais écrit ici.
Ma place dans la Haute aristocratie de Venise s’est renforcée depuis l’acquisition de mon titre de Duc. Depuis l’assassinat de Père.
Je manœuvre mes pions dans le secret. Venise est un gigantesque échiquier.
Mes adversaires sont nombreux. Mes alliés aussi.
Le Vatican, le Prince Mefisto…Aucun ne se doute de quoi que ce soit.
Ils plieront tous devant moi.

Journal, ton rôle est terminé. La confiance est une arme dangereuse et bien que je ne l’aie accordé qu’à toi…Si quelqu’un venait à mettre la main sur ces pages, cela signerait ma perte. C’était mon ultime confidence. La dernière avant que je ne t’offre aux flammes dévorantes, qui transformeront tes secrets en cendres.

Les racines du pouvoir s’ancrent profondément dans la mort et la solitude.
Je l’ai accepté depuis bien longtemps.

Adieu.


~o~ Petits Plus ~o~

Votre présence sera :

Aussi régulière que possible

Que pensez-vous du forum ?

Parfait x)

Autres forums fréquentés ?

Sounan’sha et Déméter


Dernière édition par Alessio Borgia le Dim 5 Sep - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérian Elviro
Fils aîné du Prince des Lycans
Fils aîné du Prince des Lycans
avatar

Messages : 180


MessageSujet: Re: Alessio Borgia, Duc de Borgia   Jeu 26 Aoû - 15:58

Whaoh ! Un Duc de Borgia tel que je l'imaginais, tout en puissance et beauté ! J'adore ! ^^

Bravo, trés belle fiche, que je valide pour ma part.
Attends la validation d'Adonis et tu pourras jouer.

Encore toutes mes félicitations, je suis impatiente de te voir à l'oeuvre sur le forum ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silas
Pute de luxe
Loup des bois
Pute de luxeLoup des bois
avatar

Messages : 22


MessageSujet: Re: Alessio Borgia, Duc de Borgia   Jeu 26 Aoû - 17:44

Bah... Ça va si c'est aussi un alchimiste ? x)
Pour ma part oui mais comme c'est une "caste" tout de même un peu à part, je me demandais pour le Duc si ça te convenait...
Je l'ai déjà dit à Ernesto qui devait le faire passer à la joueuse du Duc mais avec le décalage horaire, ni l'une ni l'autre n'a dut voir quoi que ce soit x)
Mais si t'es d'acc avec ça ça roule ! ^^
J'dois juste changer le groupe et le rang quoi... =)

Oui, la flemme de passer en Adonis x) Mais c'est bien sa joueuse ! mdr

_________________
m
[size=8]mLoup des bois, loup des bois, loud des bois, bois bois,
mBoîte aux lettres, boîtes aux lettres, boîtes aux lettres, lettres, lettres,
mLettre d'amour, lettre d'amour, lettre d'amour, 'mou', 'mour
mAmour à trois, amours à trois amour à trois, trois trois ![/size]
m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: Alessio Borgia, Duc de Borgia   Jeu 9 Sep - 22:39

Yop la boom !
Tout est parfait !
Je valide et verrouille, bon jeu ^^

_________________
m
mVoici tout ce qu'il me reste : ma chair, mon sang et mes souvenirs.
m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alessio Borgia, Duc de Borgia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alessio Borgia, Duc de Borgia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venise la Magnifique :: Avant le Jeu :: Presentation :: Alchimistes-