Bienvenue Invité
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aylan Braccionni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aylan braccionni
Garde du corps du Prince Botelli
Garde du corps du Prince Botelli
avatar

Messages : 7

Âge : 32

MessageSujet: Aylan Braccionni   Ven 12 Fév - 21:30

~o~ Feuille d'Identité ~o~

Nom : Braccionni
Prénom : Aylan
Age : 100 ans
Race : démon
Pays d'origine : Italie
Rang social : il fait parti de la haute aristocratie démoniaque
Profession : garde du corps du Prince ainé de la famille Botelli ( et je vous assure que c'est du boulot)

~o~ Physique ~o~

Allure : Que dire sur Aylan…..La première chose qui frappe quiconque sur ce démon est avant tout ce masque dont il est sans cesse affublé .Un masque composé essentiellement d’or, finement travaillé par le plus talentueux orfèvre de Venise. Masque constitué de subtils arabesques fantasques, finement ciselées, de forme triangulaire, dissimulant une bonne partie de son visage, bien que le côté droit soit découvert…pourtant, il est impossible de déterminer ses traits de visages.Ce jeune démon mesure environ 1m80 pour ces vingt ans. Ayant dû apprendre à se battre, il s’est forgé un corps assez bien sculpter, sans pour autant allez dans l’exagération….il a donc une jolie musculature qui nivèle son corps agile à la peau assez pâle. Cet aristocrate possède une chevelure assez longue qu’il néglige totalement.S’il fallait le décrire rapidement, on pourrait dire qu’il possède un visage d’une surprenante beauté, sans imperfection. Il a de fines lèvres, une chevelure négligée qui tombe en cascade sur son visage. Il a des yeux gris, n’exprimant que souffrance et tristesse…

Goûts vestimentaires :Aylan est constamment vêtu d’une armure sombre……signe indéniable qu’il est le garde du corps du prince Botelli. C’est une armure simple, dépourvue du moindre ornement…..Le tout, accompagné d’une longue cape blanche, immaculée, sans le moindre artifice, lui couvrant la totalité du corps, et se terminant au niveau des pieds, traînant légèrement au sol. Il lui arrive, très rarement certes, de ne pas se revêtir de son armure, pour se contenter d’arborer un simple pantalon noir légèrement moulant, surplombé de bottes noires assez sobres ainsi qu’une simple chemise blanche lacées.

Particularités :Ce jeune corps possède un signe particulier :il est couvert de cicatrices ; seul son visage a été épargner. Ces cicatrices sont les preuves indéniables de sa totale allégeance et de son dévouement à son Seigneur.
Aylan porte son masque depuis ses treize ans, personne ne sait à quoi il ressemble à présent, de plus, il est interdit de le connaître sous peine de mort…..même les princes Botelli ignorent totalement les lignes de son visages.

Pour les démons : Aylan a hérité du pouvoir qui fait depuis des générations la réputation, la puissance et surtout la grandeur de la famille Braccionni... il a la capacité d'absorber les blessures d'autrui. Mais ce pouvoir a de lourdes conséquences sur celui qui le manipule, en effet, les blessures absorbées sont immédiatement transmises sur son propre corps.
Aylan a de plus une maîtrise totale sur l'électricité, le maniant selon son bon vouloir.


~o~ Psychologie ~o~

Caractère :Aylan est un démon assez calme, se cachant de la société derrière son masque….rempart entre lui et les autres. Ce démon est né pour servir le Prince Botelli. Il lui est entièrement soumis, obéissant au moindre de ses ordres. Il se moque totalement des lycans et de cette guerre qui déchirent leur deux races….la seule chose qu’il souhaite, c’est que son Seigneur soit en vie, bien portant et surtout heureux.
Durant son enfance, on peut dire qu’il était un enfant normal : joyeux, turbulent, doux…Mais à ses treize ans, quand il dû se masquer, on lui a interdit tout sentiment, afin qu’il ne puisse s’impliquer que dans sa mission : la protection du Prince. Mais Aylan est un homme….Ayant vécut depuis ses cinq ans auprès du Prince, il avait tissé des liens forts avec celui-ci, devenant son ami et confident…...pourtant, il dû, du jour au lendemain mettre un fossé entre eux, s’interdisant toutes familiarités. Il avait réussit quelques peu à éradiquer tout ces sentiments, seulement il en est un avec lequel il ne peux pas lutter :l’Amour.
En effet, peu de temps avant qu’il n’applique à jamais ce masque sur son visage aux rondeurs encore enfantines, Aylan s’était aperçu qu’il ne possèdait pas que des sentiments amicaux pour Mefisto, mais qu’il l’aimait d’un amour incommensurable. Aujourd’hui, son amour ne s’est pas tarit, bien au contraire, mais il se mélange avec d’autres sentiments : la tristesse, désespoir et souffrance. Il est condamné à vivre auprès de l’être aimé sans jamais pouvoir lui communiquer sa passion, ; condamné à le voir dans les bras d’autres hommes, le voir évoluer loin de lui….mais malgré la souffrance, il s’est juré qu’il le protègerait et qu’il resterait à ses côtés jusqu’à la fin.
Aime : comment, vous n'avez donc pas lu juste au dessus?? Mefisto et la seule chose que j'aime et désire en ce bas monde
Aime pas : sincèrement, je l'ignore, le reste n'a que peu d'intérêt à ses yeux
Tics ou petites manies :
Secrets qu'il dissimule : éprouve un amour débordant mais surtout inavouable pour celui qu'il doit protéger

~o~ Histoire ~o~

Les rayons du soleil levant commençaient à filtrer à travers les rideaux blancs, lorsque Aylan entrouvrit les yeux.
Se redressant sur son séant, son rituel matinal commença. Il porta la main sur son masque, posé sur la table à côté du lit et dissimula son visage transfiguré par la tristesse sous ce voile opaque d’or.
Poussant un soupir, il se leva et se dirigea vers les fenêtres, où il ouvrit les rideau, pour contempler le Palais Botelli. Bien qu’étant le garde du corps du Prince Botelli, Aylan avait jugé plus prudent de s’éloigner un tant soit peu du Palais afin que personne ne puisse découvrir malencontreusement son visage.
En effet, quiconque découvrait son identité devait mourir, et ce commandement s’appliquait également aux deux princes.
Les rayons rougeâtres du soleil baignaient son corps pâles marqué par les cicatrices, pourtant,
Aylan ne quittait pas le Palais du regard.

« 80 ans déjà….et chaque jours,
c’est la même chose…….souffrance,
solitude…mais je tiendrais bon, je resterais près de lui jusqu’à la fin. »

Il s’en souvenait comme si c’était hier…..Cinq ans, Le jeune prince avait cinq ans lorsqu’ils furent tous deux présentés….un petit garçon aux joues rondes ,au sourire amical malgré sa grande pâleur.
« Voilà Aylan, à partir d’aujourd’hui, tu n’as plus de famille, tout ce qu’il te reste c’est le Prince. »
Se tournant vers le masque camouflant son père, Aylan le contempla incrédule…
Bien qu’étant son fils, Aylan n’avait jamais vu le visage de son propre père. La famille Braccionni était condamnée à porter ce masque….à servir de rempart…en effet, cette famille est la plus puissance après la famille Botelli, alors de peur qu’il ne tente de prendre le pouvoir, il fût décidé, contre leur insu qu’ils deviendraient les gardes du corps des Botelli, ainsi, ils pourraient les surveiller et les avoir sous contrôle.
« Mais Père… »
La claque administrée le dissuada de continuer et c’est les larmes aux yeux qu’il porta la main à sa joue rouge et brûlante, alors que son père partait.
Ce fut la dernière fois qu’il vit son géniteur....il n'eut plus jamais de nouvelles de sa familles,à part,la connaissance sommaire d'avoir eut un frère,quelques décennies plus tard.
Son quotidien à partir de là fût de suivre à la trace le jeune Prince, de lui tenir compagnie et d’apprendre les rudiments des armes.
Les années passèrent et les deux enfants inséparables tissèrent de solides liens amicaux, presque fraternels.
Leurs quotidiens n’étaient composés que d’enseignements…….combats, équitation, maintien, cérémonie….

Aylan était parfaitement conscient du destin qui allait peser sur ses frêles épaules, pourtant, il n’était pas une fine lame…loin de là.
A leurs dix ans, mefisto fût attaqué par un lycans qui tenta de le tuer….face à se spectacle, Aylan resta paralysé, tandis que son Seigneur était recouvert du sang de l’animal qu’il avait tué de son épée.
Suite à cet incident, Aylan fût fouetté jusqu’aux sang pour avoir échouer dans sa mission….une fois revenu auprès du Prince, il constata que celui-ci avait changé….Toute douceur semblait avoir disparut de son regard…il devenait cinglant et cynique…
Aylan ne supporta pas cette idée, il sentait qu’il s’éloignait de lui….si seulement c’était lui qui avait tué ce lycans, Mefisto serait comme avant…C’est ainsi qu’il porta tout le poids de sa faute, à partir de cet instant, il travailla d’arrache-pied pour réussir à maîtriser son arme avec excellence.

A mesure que son art du combat se développait, il réalisa lentement qu’il éprouvait bien plus que de l’amitié pour ce garçon qui avait partagé sa vie….Son regard avait tendance à un peu trop s’attarder sur son corps et son visage…les battements de son cœur avaient tendances à s’accélérer à son contact.
Le jour de ses treize ans, son maître d’arme lui annonça qu’aujourd’hui, il passait à l’âge adulte. Aylan savait pertinemment ce qui l’attendait…c’est donc les larmes coulant sur ses joues enfantines qu’il suivit son maître.
Les dès étaient jetés, en pleurant sa liberté à jamais disparut, des prêtres lui apportèrent un masque en or….ce masque le terrifia, pourtant, il n’eut d’autre choix que de le mettre de lui-même sur son visage. A présent, il devait apprendre à vivre avec cette cloison, condamné à entendre l’écho de sa respiration.
Pleurant, il entendit les prêtres psalmodier des prières, tandis que son maître d’arme se pencha sur son oreille.
« A partir d’aujourd’hui, tu vivra avec ce masque, interdisant à quiconque de voir ton visage.
Si quelqu’un connaît ton identité, tu devra le tuer….qu’il soit Prince ou pas.
Tout sentiment t’es interdit…..l’amitié, la pitié, l’amour…tu n’as pas le droit de les ressentir, sinon, imagine les conséquences….
Maintenant, tu ne vis que pour le servir Lui. »

A cet instant, tout fût détruit pour lui….interdit d’aimer…il était condamné à le chérir de loin, sans jamais le lui montrer. Rassemblant son courage, il quitta la salle, pour se rendre auprès de Mefisto….et lui témoigner tout le respect que devais donner un garde du corps.
A partir de là, il ne quitta plus son masque et se vêtit d’une armure….
Les années passèrent, les séparent l’un de l’autre….Aylan était obligé de mettre un fossé infranchissable entre eux, tandis que Mefisto évoluait loin de lui, et qu’il commença à connaître les plaisirs sexuels de son côté.
Combien de fois Aylan dû lutter contre son chagrin et sa rage en voyant une personne auprès de son Seigneur….afin de tenter d’éradiquer cet attrait qu’il éprouvait, il eut lui aussi des liaisons…mais ce fût un échec….Mefisto s’était profondément ancré dans son cœur et son âme…ne lui laissant aucun répit.
A présent, Aylan vit dans la souffrance…chaque minute qui s’écoule auprès de son Seigneur lui est pénible…pourtant, il s’est juré qu’il resterait jusqu’au bout…


~o~ Petits Plus ~o~

Votre présence sera : assez régulière, tout du moins, je l'espère
Que pensez-vous du forum ? les couleurs sont un peu trop semblables les unes aux autres, ce qui fait qu'on a du mal à tout voir mais sinon, je le préfère à l'ancien
Autres forums fréquentés ? pas d'autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérian Elviro
Fils aîné du Prince des Lycans
Fils aîné du Prince des Lycans
avatar

Messages : 180


MessageSujet: Re: Aylan Braccionni   Sam 13 Fév - 10:59

Content de te revoir Aylan ^^

Tu nous avais manqué !

au fait, pense à mettre une majuscule dans ton pseudo ^^

Fiche validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aylan Braccionni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venise la Magnifique :: Avant le Jeu :: Presentation :: Démons-