Bienvenue Invité
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wilhelm Adalrik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wilhelm Adalrik
Second du dominant de la deuxième meute
Loup sensible et tourmenté
Second du dominant de la deuxième meuteLoup sensible et tourmenté
avatar

Messages : 300

Âge : 27

MessageSujet: Wilhelm Adalrik   Jeu 18 Fév - 4:34

~o~ Feuille d'Identité ~o~

Nom : Adalrik
Prénom : Wilhelm
Age : 25 ans
Race : Lycan
Pays d'origine : Turquie
Rang social : Pauvre
Profession : Bras droit du dominant de la seconde meute (finalement j'ai laissé le titre de chef)

~o~ Physique ~o~

Allure :

Malgré son âge et sa race, Wilhelm à une carrure assez « mince » : ni trop musclé, ni trop maigre. Il a également l’air assez jeune. Son corps est élancé et ferme, entraîner à « survivre » a tout type d’environnement. Sa démarche est souple et silencieuse. Le jeune turc a de court cheveux argentés, qui descendent dans sa nuque et chatouillent son cou, avec quand même une jolie touffe sur le crâne. Ces cheveux encadrent un visage fin, hâlé, d'une belle couleur métissée. Il a les sourcils fins et foncés, qui précèdent ses yeux en amande, longs et fins, d’un bleu océan impossible à ignorer. Il a un nez fin, et une petite bouche, qui exprime plus souvent l’indifférence que la peine. Il n'est pas spécialement grand, il mesure environ cent-soixante-dix-sept centimètres et pèse dans les soixante-trois kilogrammes.

Goûts vestimentaires : Il n’en a pas vraiment, disons qu’il a eu le droit au style turc avant de se mettre aux vêtements italiens. Les deux lui vont parfaitement bien, mais disons qu’avec ce niveau social, il n’a pas beaucoup de choix. Il déteste les cuissardes et le cuir en général d’ailleurs, ça colle un peu, mais ça rend tellement bien qu’on s’en priverait pas des fois. Il préfère les vêtements assez amples ou légers.

Particularités :

Pour les lycans : Wilhelm est un grand loup gris né d’une louve blanche et d’un loup au pelage gris sombre. Parfait pour se cacher dans la neige et dans les bois.

Spoiler:
 


~o~ Psychologie ~o~

Caractère : Wilhelm est un homme calme... trop calme même. Quand il était plus jeune, Wilhelm était plutôt sensible mais il s’efforçait de le cacher. Il avait comprit la leçon, trop exposé ses sentiments était une erreur bien trop grande. Mais ça il l’apprit trop tard, et cela détruisit les capacités innées que le jeune garçon avait. Il était très fair-play et voulait toujours apprendre des choses, il aimait beaucoup faire les choses lui-même et aller jusqu’au bout. Seulement, personne ne l’écoutait, Wilhelm s’intéressait à des choses peu communes à quelqu’un de son âge et de cette façon il n’a jamais eu d’amis comme lui. A force de critiques, Wilhelm a finit par enfermer tout ce dont il était capable au point de tout perdre et de se retrouver comme il aurait du autre avant, au mauvais moment. De ce fait Wilhelm est extrêmement lunatique, enfermé une partie de lui-même dans son propre corps, tomber au fond d’un gouffre noir et glacial et ne remonter qu’une partie de soi a beaucoup affecté le jeune homme. Wilhelm a tout de même gardé sa perspicacité, son goût pour la recherche et la connaissance. Il est très malin et est devenu très rancunier. Il ne rêve que d’une chose se venger de ceux qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui… et il sait très bien qui il doit viser, et n’attend que de leur rendre le double de la monnaie de leur pièce. A part ça, Wilhelm à un mental hors du commun, ses nerfs sont à présent à toute épreuve ! Il est très persévérant et déteste qu'on lui donne des ordres. Il ne fait plus confiance facilement, il se méfie beaucoup trop des gens à un tel point qu’il les fait fuir. Il juge trop les gens sur leur première impression. Mais pour avoir quelques bons côté, Wilhelm peut être très gentil et se révéler être un précieux ami et un terrible ennemi. Il est franc et n’hésite pas à dire ce qu’il pense, réagissant trop souvent au quart de tour ou analysant la situation sous tout les angles, Wilhelm n’hésite cependant pas à utiliser la force quand il le souhaite.

Aime : Wilhelm adore les petits plaisirs de la vie… comme dormir et manger. Cet amour est ex æquo avec l'envie de mutiler tout les démons qu’il croise. Il adore sortir la nuit et se changer en loup, très fière de ses origines lycanes. Le bruit de la pluie sur les fenêtres, à le don de l'apaiser, mais ça lui-même ne sais pas pourquoi. Il adore sentir de l'eau brulante sur son corps. Il est aussi très content de côtoyer beaucoup d'animaux.

Aime pas : Wilhelm n’aime pas trop faire des manières pour manger. Il a horreur d'apprendre des choses de force, et n'aime pas non plus les musiques italiennes. Il déteste avoir la peau fripée et l'humour noir qui mets en scène des animaux. Evidemment les démons sont en première position, mais il ne porte pas non plus dans son cœur les princes lycans.

Tics ou petites manies : Il faut qu'il bouge, il a la manie de toujours devoir bouger ses doigts en tripotant quelque chose, comme un bouton. Et il à un tic qu'il n'arrive pas à calmer, il se gratte derrière l’oreille quand il est gêné, il lui arrive de parler avec ses mains.

Secrets qu'il dissimule : Ses origines turques, il fait croire qu’il est égyptien.

~o~ Histoire ~o~

Toute son enfance, Wilhelm l’a passé sous l’apparence d’un loup.

Oh beaucoup de mauvaises langues on qualifiées Wilhelm de « bâtard prétentieux »…

Prétentieux il était très loin de l’être… quant à « bâtard » c’est moins facile à innocenter. Les lycan ne parcourent pas le monde d’eux même, c’est par nécessité, pour manger surtout. Les parents de Wilhelm n’auraient jamais dû se rencontrer et pourtant le hasard en a décidé autrement. L’esclavage avait toujours été un sujet délicat un peu partout à un moment ou à un autre. C’est un marchand d’esclave assez réputé pour ses marchandises de qualité, qui amena une ravissante louve d’un blanc immaculé d’un de ses voyages dans les contrées du nord. Enfin, louve blanche… elle avait l’apparence d’une frêle jeune femme à la peau diaphane, aux yeux bleus et a la longue chevelure argenté. Elle était vraiment très belle et il comptait bien la vendre au plus offrant. Mais venir du nord pour un pays où la chaleur était permanente était pénible.

Par chance, cette magnifique jeune femme fut acheté par un riche turc qui s’occupait rarement d’elle, ainsi elle avait pu faire la connaissance d’un beau loup gris qui rôdait autour des habitations la nuit tombée. Quand les nuits de pleine lune arrivaient, la jeune femme se cachait loin de tout, pour éviter de tuer et de se faire voir et c’est lors d’une de ces nuits qu’elle quitta définitivement la maison de ce maître ignorant pour rejoindre ce fameux loup. Une meute turque ? Non pas spécialement, ils étaient réunit quelque part dans ce vaste pays, mais sans se proclamer meute. Autant vous dire que cette belle louve avait été remarqué très rapidement, mais on ne refusait pas de nouveau, si ça pouvait grossir les rangs. Le temps passa et finalement Wilhelm naquit une nuit dans un terrier.

Un petit louveteau tout noir, aveugle, sourd, qui n’avait qu’une envie, manger. Il s’était hâter de trouver de quoi boire et il s’il aurait pu occuper tout le ventre de sa mère, il l’aurait fait. Il fut présenter aux autres quelques semaines plus tard, quand il fut assez grand pour sortir du terrier. Un vrai petit loup, qui sautait déjà partout, jappant avec tout le monde, ça amusait les autres membres. Quand vinrent les transformations en humain, on pouvait voir que Wilhelm avait beaucoup hérité de la lignée de son père, de sa mère il ne tenait que ses yeux et ses cheveux. Il apprit vite, auprès des plus vieux, à faire la différence entre leur « monde » et le « monde humain ». Il devait toujours faire très attention quant à ses transformations et son attitude. Tout ce qu’il voulait lui, c’était jouer et jouer avec les autres, mais il n’y avait que peu d’enfants avec lui… alors il se mêlait aux autres. Mais ses yeux bleus et ses cheveux d’argent suscitaient beaucoup chez les habitants du village voisins. Si les enfants s’amusaient follement, les adultes le regardaient d’un mauvais œil. Wilhelm était assez rusé pour voler autant de nourriture qu’il voulait, il était assez intelligent pour se sortir de certaines situations et mettre les autres dedans et ainsi de suite. En voyant ces adultes, il se contentait de leur tirer la langue d’un air narquois et de filer juste après… lui il était très fier de son secret.

Le père de Wilhelm avait été un témoin de la guerre avec l’Italie, quand il était petit et il connaissait le pays plus ou moins bien.

****

Ce soir là, tout ce passa très vite, Wilhelm dormait tranquillement, mais d’habitude il y avait la chaleur de sa mère… l’agitation était à son paroxysme dehors. Le louveteau pointa le bout de son nez pour voir ce qu’il se passait et c’est là qu’une main le saisit par la nuque. Il couina sur le coup puis mordit à sang cette main puante. Quand il retomba par terre, Wilhelm se mit à courir et à chercher les autres, un loup brun le saisit dans sa gueule et s’empressa de fuir avec les autres. Wilhelm cherchait ses parents du regard, mais impossible avec tout ce bruit, il ne savait pas du tout ce qu’il se passait. Mais au loin, il cru apercevoir la silhouette blanche de sa mère étendue sur le sol, il commença à aboyer, mais son porteur ne s’arrêterait pas. Quand les bruits cessèrent, les loups qui s’étaient cachés dans les dunes, revenaient sur les lieux pour voir le résultat de cette atroce nuit. Wilhelm galopa rapidement vers le corps blanc de la louve, il trébucha même et finit sa course contre le entre de la lycane. Wilhelm avait les oreilles couchées vers l’arrière, couinant encore et encore devant celle qui lui avait donné la vie. Il lui lécha le museau et gratta son cou:

« Allez maman… »

Aucune réaction, même lorsqu’il se mit à aboyer et tirer son oreille. Il retomba sur les fesses et commença à couiner plus fort, refusant de prendre son apparence humaine. Là, la femelle blanche ouvrit les yeux et murmura le nom de son enfant. Wilhelm dressa les oreilles, son cœur s’emballait il se jeta sur sa génitrice et fut grandement soulagé. Elle avait été frappé assez violement pour lui faire perdre connaissance, un coup de bâton qui l’avait propulsé contre une pierre. Elle se releva difficilement et fut aidé des autres louves. Mais maintenant… où était le père de Wilhelm ? Lui, il avait sa forme humaine et une flèche dans l’épaule. La blessure était soignable et ça rassurait Wilhelm qui avait eu la peur de sa vie.

***

« Les humains sont tous des abrutis ! Je vois pas pourquoi je devrais leur ressembler ! »

Wilhelm avait gardé une très désagréable expérience avec les humains depuis cette nuit là. Eux qui avaient tenté de lui ôter ses parents… et il n’avait jamais su pourquoi d’ailleurs, les turcs faisaient rarement des chasses aux loups en pleine nuit. Depuis, le jeune lycan de maintenant douze ans, détestait la race humaine. Il ne voulait plus rien avoir a faire avec eux et s’il pouvait tous leur mordre la nuque il le ferait sans hésiter. Enfin depuis cette nuit là aussi, les survivants avaient du se fondre dans la masse et arborer l’apparence humaine plus longtemps. Le père de cet arrogant loup avait décidé de prendre le large vers l’Italie, il avait des connaissances là-bas et il serait peut-être possible de quitter la Turquie pour un pays plus calme, même s’il était froid. Wilhelm avait accepté de suivre son père, mais il était très mal à l’aise de laisser les autres.

Là-bas, ils finirent à Venise où ils entrèrent dans une autre meute lycane. Wilhelm avait toujours l’air en colère et sur ses gardes, il aurait toujours cet air là tant que sa famille ne serait pas en sûreté. Une fois établit à Venise, Wilhelm dû apprendre à faire confiance aux autres loups, il dû apprendre l’histoire de cette meute et de la précédente ainsi que la particularité de la vie à Venise pour eux. C'était une histoire tout a fait intéressante, ainsi donc il y avait une autre meute avant, aussi forte que celle-ci et qui avait perdu sa bataille contre les démons. Tsss les démons... avaient-ils une différence avec les humains ? Non, probablement pas ou alors elle était trop grande pour être décrite. Il avait apprit que deux princes lycans étaient retenus prisonniers dans les geôles du prince démoniaque, après toutes ses années, ils auraient pu trouver le moyen de fuir non ? De quitter cette prison misérable pour venger les leurs ? Aucun intérêt de rejoindre une meute sans meneur, ou avec des louveteaux ignorant la vie dans les rues.

Avec sa débrouillardise, Wilhelm fut assez vite apprécié, il était prêt à tout pour faire passer les siens jusqu’en Scandinavie, vers la Suède précisément, là-bas au moins il y avait beaucoup de forêt et ils pourraient vivre plus en sûreté. Enfin c’est-ce qu’il espérait franchement. Avec le temps, en grandissant Wilhelm mûrit et devint de plus en plus rusé, de plus en plus intelligent… et se montrait assez cruel envers les humains, mais sans les attaquer. La cruauté n’avait jusque là pas montrer de signe, mais ça sommeillait au fond de lui ça. Il était incapable de vouloir faire du mal à un animal mais il avait milles et une idées s’il s’agissait d’humain… ou de démon. Aujourd’hui, la quasi-totalité des siens à réussit à rejoindre les contrées de neige, dont ses parents.

Le dominant de cette meute, voulait quelqu'un pour le seconder, quelqu'un qui serait assez intelligent pour mener les autres en son absence, quelqu'un d'assez rusé pour éviter les pièges des démons... quelqu'un comme Wilhelm. Mais comment un étranger pourrait avoir un poste aussi important ? Étranger... avec le temps, il n'en était plus un et il avait fait ses preuves plus d'une fois parmi eux. Un loup comme lui, ça pouvait être parfaitement utile, un vrai petit trésor pour qui savait le modeler. Sa place, il la gagna au péril de sa vie, au cours d'une petite altercation avec l'ennemi, altercation qui se transforma en "chasse" assez rapidement. Wilhelm su faire preuve de sang-froid et maîtrise de soi, il su mettre de côté sa haine pour les humains et éloigna ceux qui risquaient quelque chose. Il avait également su faire preuve de tact et se montrer assez intelligent pour trouver une échappatoire sans plaider la fuite. C'est comme ça, qu'il fut choisit pour seconder le dominant.

~o~ Petits Plus ~o~

Votre présence sera : Elle peut être régulière comme intermittente, ça dépendra de l’activité
Que pensez-vous du forum ? Pas mal ;3
Autres forums fréquentés ? Aedenia, Devotion, Les 4 pierres, Château des Nobles, Millenium, Tamélia, Maître Serf Hybrides, Daitoshi-fuhai, High-School of the Dead, Les Royaumes d’Erendia et Shigai.


Dernière édition par Wilhelm Adalrik le Jeu 18 Fév - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seiyaku20.deviantart.com/
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: Wilhelm Adalrik   Jeu 18 Fév - 19:36

m


On sent l'habitude du RP, c'est bien ça ^^
Cependant, y'a un truc qui me chiffonne...
J'ai bien comprit que c'était pasque le père de Wilhelm avait des connaissances parmi les lycans de la seconde meute qu'ils les ont rejoint, MAIS !
Il faudrait, et je pense que ma collègue sera d'accord avec moi, que tu détaille plus pourquoi Will est resté avec eux...
Pasqu'il aurait très bien pu rejoindre la première meute, se rallier aux princes...
Rajoute un petit passage dans ton histoire où tu donnerais les raisons qui font que Wilhelm reste avec la deuxième meute.
Et profites en aussi pour dire comme il est arrivé à la place de bras droit.
C'est quand même important ça aussi x)
En passant, on voudrait que le bras droit ai minimum 25ans... Rajoute un an de plus à Wilhem stp ^^
(ou plus encore, à toi de voir lol)
Sinon tout est parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Wilhelm Adalrik
Second du dominant de la deuxième meute
Loup sensible et tourmenté
Second du dominant de la deuxième meuteLoup sensible et tourmenté
avatar

Messages : 300

Âge : 27

MessageSujet: Re: Wilhelm Adalrik   Jeu 18 Fév - 21:18

Voilà j'ai modifier ces petites choses =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seiyaku20.deviantart.com/
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: Wilhelm Adalrik   Jeu 18 Fév - 21:23

m


Mais c'est parfait tout ça !
=D
J'vois qu'en plus tu as bien pris en compte le genre de lycan qu'on voulait à cette place... ^^
Bon, on attend que Valérian passe derrière moi, mais pour moi c'est validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Valérian Elviro
Fils aîné du Prince des Lycans
Fils aîné du Prince des Lycans
avatar

Messages : 180


MessageSujet: Re: Wilhelm Adalrik   Ven 19 Fév - 21:57

Pour moi aussi, c'est parfait ^^ Je vois que tu as vraiment bien saisi le personnage, félicitations ^^

Fiche validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: Wilhelm Adalrik   Ven 19 Fév - 22:05

m


Je verrouille =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wilhelm Adalrik   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wilhelm Adalrik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venise la Magnifique :: Avant le Jeu :: Presentation :: Lycans-