Bienvenue Invité
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~°~ Aza Rhys ~°~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aza Rhys
Peintre amateur
Peintre amateur
avatar

Messages : 211

Âge : 26

MessageSujet: ~°~ Aza Rhys ~°~   Dim 28 Fév - 15:37

Nom:
Rhys

Prénom :
Aza

Âge :
La manie humaine de décompter les années qui défilent, calculer la durée approximative de leur ennuyante et affligeante existence en ces terres... Je n'ai nullement besoin de me préoccuper de cette notion de temps qui leur ait si chère. Mais si l'on devait obligatoirement m'en attribuer un, au vu de ma physionomie, je me présenterais en tant que jeune homme de 19 ans tout au plus.

Race :
Je fais pour ainsi dire partie du camp démoniaque. Je ne constitue pour autant une menace pour quiconque.

Pays d'origine : France.

Rang social : classe moyenne

Profession : Peintre amateur.

~o~ Physique ~o~

Allure : Il est charmant, indéniablement. Nombreux furent ceux qui apprécièrent sa beauté enfantine et qui y goûtèrent. Sa peau est d'une couleur un peu trop pâle à son goût, il essaie d'ailleurs d'y remédier en se plaçant face au soleil. Mais il n'a jamais aimé la sensation que lui proccurait cet astre et souvent, s'éloignait avant que celui-ci ne brunit son corps. Ses yeux et ses cheveux sont aussi noirs que les ailes d'un corbeau. Cheveux qu'il a d'ailleurs assez long, lui arrivant légèrement en dessous des fesses. Il ne les libère pratiquement jamais, les maintenant fermement dans un ruban noir. Il n'est de taille moyenne, et son corps est un peu frêle.

Goûts vestimentaires : Il n'a pas de réelle préférence en ce qui les concerne. la couleur lui importe peu, même si il a une légère préférence pour les couleurs claires et discrètes. Généralement, il portera une chemise et un pantalon de cuir. Il n'est pas du tout difficile en la matière.

Particularités : Tout corps possédent ses particularités. Il a depuis sa naissance, quelques marques qui lui couvrent une faible partie du corps. Rien de plus pour l'enlaidir - il n'a jamais trouvé ces marques franchement sexy.

Pour les démons : Un des pouvoirs qu'il possède ne lui ait pas franchement utile, mais peut s'avérer efficace dans certaine situation. Aza à la capacité de prendre le contrôle d'un animal, qui a peu de volonté, et d'ainsi le manipuler à sa guise. Il peut également voir à travers ces yeux. Le second qu'il détient lui sert en quasi permanence, ne sachant réellement le maîtriser. Ce don lui permet de repérer les personnes, de distinguer de quelles espèces elles font parties et de préciser au centimètre près à quelle distance celles-ci peuvent être de lui, et tout cela dans un rayon maximum de 50 mètres. Si il se concentre davantage, grâce à ce pouvoir, il a la capacité d'analyser ce qui l'entoure, de décrire les obstacles qui se dressent devant lui dans un périmètre environnant les 25 mètres.


~o~ Psychologie ~o~

Caractère : Ce démon est un être doté d'une générosité sans borne, ne sachant refuser aucune demande directe. Oui, il possède un grand coeur. Mais il ne l'est pas au point d'être excessivement naïf ou exagérément innocent. Si vous vous jouez de lui, il se jouera de vous, tel est son mental. Au premiers abords il pourrait vous paraître affreusement réservé, légèrement timide et intimidé. Mais l'image de la candide créature s'efface bien rapidement lorsqu'on apprend à le connaître. Aza a du caractère et ne se laissera nullement impressionné et influencé par un individu qui voudrait prouver son autorité. De préférence, il préfère écouter les autres que de s'étendre sur sa propre vie privée. Parler de son vécu n'était ce dont il affectionnait tout particulièrement, pour raisons personnelles. L'artiste sait être facilement taquin avec ceux pour qui il trouve un quelconque intérêt. Il vit chaque jour pleinement, se satisfaisant parfaitement de ce qu'on lui transmet. Quelque soit la situation auquelle il doit ou devra faire face, il y fera front avec une certaine diplomatie. Se battre n'a jamais résolu aucun conflit, et c'est en grande partie pour cela qu'il préfère utiliser les mots, plutôt qu'une quelconque arme.

Le surprendre peut être difficilement réalisable, du à son pouvoir. Cependant, quelques exceptions peuvent échapper à la règle comme lorsque son esprit oscille vers de lointains souvenirs où encore simplement lorsque l'artiste qui sommeil en lui est distrait par une quelconque oeuvre attisant son attention. Il est bien loin de l'image qu'on se fait de lui! C'est un démon au visage angélique, certe, mais la comparaison s'arrête la. Ne l'insultez pas. Il a du caractère, je me répète, mais il est indispensable de le souligner au moins pour les futurs âmes qui auraient la malchance de le supporter. Son tempérament est assez impulsif, surtout lorsque la colère le submerge. Il ne réfléchit qu'aux actes commis qu'une fois ceux-ci achevés, parfois trop tardivement. Il n'est pas que spontané en geste, mais aussi en parole. Paroles qu'il ferait mieux de conserver car celles ci ne sont pas toutes bonnes à dire, même si elles sont pour la plupart exactes. Mais je ne voudrais effrayer plus, il est évident que ce démon s'est aussi donner autre qu'un bon mal de crâne. C'est aussi une personne qui demande de l'attention, que l'on s'occupe un minimum de son être... Raison pour laquelle cette âme est aussi compliqué à saisir entièrement.

Aime : L'art, bien évidement. Il affectionne beaucoup les animaux, les seuls être digne d'un certain respect.
Aime pas : Recevoir des ordres, la violence gratuite et la solitude - même si dans certaine circonstance, elle ne lui fait pas de tort.
Tics ou petites manies : Il se pince les lèvres lorsqu'une situation lui échappe, également lorsqu'il réfléchit.
Secrets qu'il dissimule : Il ne dissimule aucun secret, il peut vous l'assurer.


~o~ Histoire ~o~


Une frêle ombre se dissimulait parmi ses semblables aussi silencieusement qu'un félin convoitant une innocente proie, ses pas foulant les couloirs du lieu tant désiré. Elle longeait les murs, s'immobilisant lorsqu'un imprévus surgissait, reprenant sa route quand celui-ci s'écartait. Cette Ombre semblait connaître clairement le chemin à suivre. Pourtant, jamais elle n'avait mis les pieds au sein de la demeure.

L'enfant se mariait merveilleusement bien avec les ténèbres! Et cela était tout à fait logique, Cet enfant leur appartenait entièrement. Un véritable petit démon... Sa présence dans ce domaine n'était certainement pas dû aux fruits du hasard, bien sur. Il projetait une analyse du terrain, une estimation globale de sa valeur, simplement. Cette visite n'avait d'autre but en ce jour. Prochainement, il irait certainement la piller...

Le travail une fois accomplit, le garçon décida qu'il était temps pour lui de retrouver son chez lui - même si cela était un bien grand mot, il ne connaissait aucun endroit qu'il pouvait nommer ainsi. Il n'avait aucune famille qui l'accueillerait dès son retour. Aucun amis qui pourraient lui fournir une douceur et une chaleur humaine. Personne pour veiller sur cette âme errante. Aza était seul. Bien seul. Mais jamais il ne s'en plaignait - Qui serait la pour supporter ses plaintes, de toute façon ?

Le jeune enfant s'arrêta face à un portrait exposé sur l'un des murs, ce dernier assez imposant pour attirer son attention, ses yeux aussi noir que l'obscurité l'examinant avec minutie. Il représentait un enfant s'efforçant de voiler son visage derrière la robe d'une femme - sans doute était-elle sa mère - qui le couvait d'un regard bienveillant. Jamais il n'avait connu ce genre de regard, du moins en avait-il le souvenir. Il aurait tant aimer avoir une mère aussi aimante qu'elle semblait être. Hélas, cette femme n'avait su en être une pour lui. Ni mère, ni père. Tout deux l'avaient sciemment abandonné à son triste sort.

Il aurait tant aimer être cet enfant. Il ne pouvait saisir toute la beauté de la chose; avoir une famille qui vous aime, un toit où se réfugier, une vie sociale que tous vous envie... Était ce dont il espérait le plus cher.

Ses sens se mirent en alerte. Un bruit l'avertit.
Son pouvoir le prévenait qu'il n'était plus seul, à présent. Le démon s'était laissé bêtement distraire par ce tableau familiale qui lui était inconnu. L'enfant allait se faire réprimander, dans le meilleur des cas. Un faisceau lumineux éclaira en un instant le couloir. Aza se protégea instinctivement les yeux, les fermant et les abritant sous ses avant-bras, éblouit par la soudaine clarté. Après quelques secondes il se força à ouvrir ses paupières lentement, afin d'habituer ses iris à la lumière aggressive.

Un homme lui faisait face. Un humain, pour être plus précis, d'un âge assez avancé. Le garçon ne bougeait pas, ne disait mot. A vrai dire il n'osait vraiment amorcer le moindre geste, envahit par la peur. Peur ? Ce n'était là qu'un simple humain! Il n'y avait nullement de quoi se paralyser de terreur! Pourtant... Aucun mouvement ne se fit, même un de fuite. Rien. Juste un horrible sentiment qui lui rongeait les entrailles.

« Tu es perdu, jeune enfant ? » L'homme sourit. Un sourire qu'il avait en de rare occasion eu l'opportunité de croiser.

Aza ne répondit pas, son regard aussi perçant que ceux d'un lynx en disait long sur ses pensées. Il le prévenait. Un simple avertissement... Bien inutile. Cela se pressentait dans tout son corps que ce jeune enfant n'avait nullement l'intention de blesser quiconque. Même si ce dernier s'armait d'une dague, on ne le prendrait au sérieux. Voleur, peut-être. Assassin, certainement pas!

Le vieil homme rit faiblement, d'un rire nullement moqueur mais plutôt amusé. Le démon fit un pas en arrière, gardant un oeil méfiant sur l'être étrange et intriguant. Celui-ci ne semblait réagir. Il ne comptait d'ailleurs le faire, l'enfant venait de le comprendre. Il prit donc la fuite, son courage écrasant l'emprise qu'avait ses craintes sur son corps.

***/***/***/***/***

Deux jours s'écoulèrent depuis son intrusion en ces lieux. Malgré le fait qu'il ait été repéré, cela ne changeait en rien ses plans. Cette demeure était remplie de trésors, il ne devait se permettre de laisser filer cette occasion. Il suffisait d'être plus attentif, là était la clef de son succès.

De nouveau, il se fondait parmi les ombres. Pas un son pour trahir sa présence. Le paisible foyer n'allait être perturbé, cette fois. Il ne devait être une nouvelle fois victime de sa négligence, il ne le se permettrait plus.

« Tu t'es encore perdu, mon enfant ? Décidément ! »

Comme pour la première fois, une lumière vint les éclairer. Après un court temps d'adaptation, Aza posa son regard sur le détenteur de la voix. Le vieil homme. Encore. Était-il maudit ? L'enfant ne pu contenir un râle contrarié de franchir ses lèvres. Pourquoi ne l'avait-il donc pas senti venir à lui ? C'était incompréhensible. Il était parfaitement concentré, pourtant.

Un léger rire vint troubler sa réflexion.

« Autant profiter de cette chance, viens avec moi mon garçon. »

Sans autre mot, le vieil homme engagea la marche. Le démon hésita un moment, observant la silhouette s'éloignée, confiante. Mais il décida néanmoins de la suivre, enfonçant ces appréhensions au fond de son être. En réalité, il n'était véritablement venu ici pour dérober il ne savait quelle objet de valeur. Comme un papillon était attiré par la lumière, Il était lui-même attiré par cet homme. Il avait voulu le rencontrer de nouveau, inconsciemment.

Cette personne attisait sa curiosité. Il émanait de lui une telle gentillesse... Il fallait toujours se méfier de ceux qui l'était, en général. Il le savait bien. Mais c'était plus fort que lui. Leur marche s'aboutit sur une grande salle où de nombreuses étagères étaient disposées contre les murs, au sol, un amas spectaculaire de livres le jonchait. Il devina facilement la chance qu'avait eu cet individus en le croisant.

Sans se préoccuper de l'enfant, l'homme alla s'installer à une table, située dans un coin de la pièce. L'épuisement se ressentait dans tout son être. Aza le jaugea un court instant, puis s'avança d'un pas décidé vers le talus que formait ces ouvrages littéraires. Il en prit quelques un entre ces mains et se dirigea naturellement vers les étagères vides.

« Mon garçon, pas là.» D'un geste de la main, il montra des caisses regroupées dans un angle de la pièce.

Le dit garçon ne discuta nullement et changea de direction. Il déposa les livres qu'il détenait au fond d'une caisse et emmena celle-ci pour qu'elle soit proche de l'amas étendu à même le sol. Avec précaution et respect, il rangeait les oeuvres une par une dans un silence que conservait les deux hommes.

« Vous allez quitter votre demeure ? » La voix cristalline et douce d'un enfant perça ce silence presque religieux.

« En quelque sorte, oui.»

Aza releva les yeux afin de tomber sur le vieil homme, toujours attablé à son siège, le regard légèrement interrogateur. L'homme lui sourit, un doux sourire qui réchauffait son coeur solitaire. Pour la première fois, il le lui rendit. Il se leva de son siège prenant la direction de la sortie.

« Mon garçon, il est temps pour toi de rentrer. Tes parents doivent être mort d'inquiètude. »

L'être démoniaque qu'il était obéit sagement et abandonna son activité. Il hocha simplement la tête, se promettant de revenir le lendemain. Aza quitta l'homme sans lui révéler qu'aucun être sur terre se souciait de son sort. Il était un enfant de la terre. Un enfant perdu qui trouvait au fond de son tunnel une minime lumière. Une lumière d'espoir et d'attachement.


les années défilèrent plus vite qu'il ne le crut. Lorsqu'une personne les partage avec vous, tout vous semble aller beaucoup trop vite à votre goût. Pour une fois, il n'était plus seul. Le un c'était transformer en deux. A chacune de ses visites, il aidait le vieil homme dans son rangement sans plus se poser de question. Il prenait plaisir à la tâche et ce plaisir était partagé. Ils avaient trouvé en l'autre une personne sur qui compter, même si ils restaient de parfaites énigmes. Jamais ils ne s'interrogeaient sur leur vie passée. Ils se satisfaisaient juste de leur simple présence, de leur chaleur commune. Leur identité importait peu, finalement.

Le jeune enfant qu'il était avait bien grandit. Et le vieil homme était toujours à ses cotés. Ils avaient depuis longtemps terminé de tout mettre en caisse, la demeure faisait bien triste, à présent. Elle reflétait l'âme de son maître. Cet homme espérait que la mort vienne à lui, mais jamais elle ne vint assouvir ce souhait. La gentillesse dissimulait toujours un second masque, il le savait.

Ce jour là fut le dernier. Le deux se métamorphoserait de nouveau en un. La solitude le gagnerait, encore, sans lui laisser une chance pour y échapper.


« Je ne te verrais donc jamais emprunter la porte, jeune homme ? »

« Désolé. C'est l'habitude. »

Aza atterrit gracieusement au sol en un léger bruit sourd, un sac de lin suspendu à son épaule. Il s'approcha du lit en baldaquin où le vieil homme passait la majorité de ses journées, des énormes poches lui tombaient sous les yeux. Il faisait vraiment peine à voir... La vieillesse était vraiment la plus horrible des maladies. Malgré son déplorable état, l'homme lui adressa un fin sourire. Mais celui ci disparut rapidement lorsqu'une quinte de toux vint le surprendre.

La vieillesse... Une chose qu'il se refusait à connaître.

« Je vous ai apporté quelques victuailles. » Il déposa son bien sur un des meubles qui entourait le lit.

L'homme leva faiblement une de ces mains, en guise de remerciement. Aza alla s'asseoir près de lui, juste au bord du lit. Un doux silence s'établit, un silence comme le démon les aimait. Le jeune démon ferma un instant les yeux. Il comprenait maintenant. Lorsqu'il avait rencontré cet être, celui-ci était déjà à moitié éteint. Sa flamme ne tenait plus qu'à un malheureux fil. Et c'était lui qui l'avait maintenu, inconsciemment. Il percevait les âmes vivantes, non celles qui succombaient aux ténèbres, douces ténèbres.

« Puis-je te demander une faveur ? » Le démon redressa vaguement la tête afin de poser son regard dans le sien, en signe d'attention. « Ouvres ce tiroir, s'il te plait. »

Le jeune homme obéit, sans un mot. Il y découvrit une lettre qu'il prit entre ses doigts. Il se tourna vers son compagnon pour la lui montrer, interrogeant silencieusement si c'était cela qu'il cherchait. L'homme hocha positivement et lentement la tête. Aza revint auprès du malade, le bien en main.

« J'aimerais que tu l'apportes à une vieille connaissance, est ce trop en demander ? »

« Non, bien sur que non. A qui dois-je l'adresser ? »

Le vieil homme sourit, il savait qu'il pouvait toujours compter sur lui. C'était un sentiment assez plaisant à ressentir. Il lui dévoila l'identité du fameux destinataire. La surprise pu se lire dans les prunelles sombres du jeune démon lorsqu'il apprit qu'il avait un fils. Pourtant, jamais il n'avait vu une autre personne que lui se préoccuper de la santé du vieil homme. Aza en restait pratiquement scandalisé.

« Où habite-t-il ? »

« Venise. »

Il fit la moue. Et en plus, il devait faire du chemin pour aller jusqu'à cet humain. Il ne le portait déjà pas dans son coeur. Oser abandonner une personne qui vous fait don de la vie, le laisser dépérir seul dans son immense demeure... C'était juste inacceptable. Il n'avait su goûter à la chance que lui avait offert la nature. Mais le regard de l'homme se faisait presque suppliant. Il ne savait résister à ce genre de regard. Le démon afficha un sourire sincère.

« Je la lui transmettrais, ne vous faites pas d'inquiètude. »

Sur ces paroles, Il récupéra son sac à présent vide et y inséra la lettre. Avant de quitter difinitivement les lieux, il s'adressa une dernière fois à son ami le plus cher.

« Je reviendrais demain. Bonne soirée. »

Un dernier sourire échangé et l'ombre disparut. Bien sur qu'il allait passé une bonne soirée, celle-ci était sa dernière sur terre. Comme il avait tant de fois espérer, son heure était enfin arrivé. Avec cette simple phrase, le démon aurait voulu qu'il s'y accroche, comme pour leur première rencontre. Mais là, il ne suffisait plus de force d'esprit. Il ne revint le lendemain. Il ne voulait voir le vieil homme, son ami, sans une étincelle de vie.

Il donnerait cette lettre, il en avait fait la promesse. Même si ce garçon ne méritait nullement qu'il se déplace pour lui, un être doté d'un tel égoïsme. Cependant, ce qui allait compliquer ces recherches, c'était que l'homme n'avait su lui indiquer l'endroit exact de son lieu d'habitation. Il allait devoir fournir beaucoup d'effort. Il espérait au moins que cela en valait la peine.

Venise... Il n'y avait jamais mis les pieds. A vrai dire, il n'avait jamais abandonné sa douce France, même dans les pires situations. Mais il s'habituait à cette ville, comme elle s'habituait à sa présence. Il s'était trouvé un logis, un petit atelier délaissé par ces propriétaires.

A présent, il ne lui restait plus qu'à mettre les griffes sur cet humain afin qu'il puisse retrouver sa chère France.




~o~ Petits Plus ~o~

Votre présence sera : Cela dependra des moments. en semaine de cours, je serais disponible les Week-End - mais ça ne m'empecherait pas de poster en semaine, bien sûr. Et durant les vacances, la, je serais tout a vous! xD
Que pensez-vous du forum ? Il est génial, j'avais aimé la première version, alors pourquoi pas celle-ci ? Puis, le graphisme est beau!
Autres forums fréquentés ? Les portes de l'enfer, Nel Beraid et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: ~°~ Aza Rhys ~°~   Dim 28 Fév - 15:55

m


M'est avis qu'il ne va pas retourner en France de si tôt x)
Validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Aza Rhys
Peintre amateur
Peintre amateur
avatar

Messages : 211

Âge : 26

MessageSujet: Re: ~°~ Aza Rhys ~°~   Dim 28 Fév - 16:24

Merci Adonis!
*tout content*

Je suis étrangement de cet avis xD...
*Imagine bien Tony lui courir après *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valérian Elviro
Fils aîné du Prince des Lycans
Fils aîné du Prince des Lycans
avatar

Messages : 180


MessageSujet: Re: ~°~ Aza Rhys ~°~   Lun 1 Mar - 21:36

Whaaa belle fiche ^^

Validée avec plaisir, bon jeu sur Venise ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: ~°~ Aza Rhys ~°~   Lun 1 Mar - 21:38

Je verrouille !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~°~ Aza Rhys ~°~   

Revenir en haut Aller en bas
 

~°~ Aza Rhys ~°~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venise la Magnifique :: Avant le Jeu :: Presentation :: Démons-