Bienvenue Invité
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mirae Rehus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirae Rehus
Couturier renommé
Couturier renommé
avatar

Messages : 27


MessageSujet: Mirae Rehus   Jeu 8 Avr - 3:07

~o~ Feuille d'Identité ~o~



Nom : Rehus … mais ce n'est qu'un horrible pseudonyme.
Prénom : Mirae
Age : 125 ans
Race : Démon
Pays d'origine : Italie même si rien ne le laisse croire.
Rang social : Classe moyenne
Profession : Couturier renommé chez Miraggio



~o~ Physique ~o~



Allure : D'apparence plutôt spéciale, Mirae a tendance à passer inaperçu. Loin d'être quelconque, il est d'une beauté simple, sans extravagance. Il ne faut cependant pas croire qu’il soit de ceux qui s’effacent volontairement ou qui ont peur d’être remarqués. Ses pas sont simplement légers, silencieux… Sa démarche lente, tranquille… Et son charisme, bien qu'indéniable, est semblable à celui de la lune : on ne l’observe pas toujours, on finit même par l’oublier et pourtant son regard est toujours posé sur soi. Le bleu pastel de ses yeux se fond parfaitement au milieu des étoffes qu'il transforme en œuvres d'art vestimentaires. La chevelure de Mirae dissimule presque la moitié de son visage, dont un de ses yeux, alors peindre ses traits serait aussi difficile que de voir son reflet dans des eaux troublées. Donc, ses cheveux blonds lui arrivent aux épaules avec quelques mèches rebelles ça et là, et, tout comme sa peau, ils ont la douceur de la soie. Ni grand, ni petit, Mirae se déplace avec aisance et agilité, et ses vêtements laissent parfois deviner une musculature fine, mais bien dessinée.

Goûts vestimentaires : La majorité des gens s’attendent à ce qu’un couturier connu comme Mirae soit revêtu de délicats, luxueux et excentriques vêtements. Ils se fourvoient tous totalement. Sa tenue est à l’image de sa beauté : simple. Une chemise blanche, un pantalon plus sombre et le tour est joué. Enfin presque. Lorsqu’il sort, il porte parfois un léger pourpoint de cuir par-dessus sa chemise. Et lorsqu’il sort pour le travail, il rajoute un semblant de cape si l’on peut le dire ainsi. Elle débute autour de sa taille, recouvre son pantalon approximativement jusqu’aux genoux et peut laisser croire qu’il y dissimule toute une série d’armes blanches… mais non. Sous le cuir de cette drôle de "cape" se cache… des outils de couture. Une méthode somme toute pratique de les transporter. Fait étrange, Mirae porte souvent des gants, même à l’intérieur, parce que…

Particularités : Impossible de le dissimuler aux yeux des humains, impossible de trouver cela sensuel ou joli, impossible de s’en débarrasser car c’est une partie de lui. Ce n’est pas un parasite, c’est son corps qui est ainsi. Quoi donc ? Portez simplement le regard sur le portait à votre gauche ou sur cette main droite qu’il couvre d’un gant. Comme s’il portait une bague rougeâtre tatouée sur chacun de ses doigts, comme si le pinceau d’un peintre avait tracé le chemin menant jusqu’aux bouts de ceux-ci… c’est une horreur. Sa seule consolation est que le dessus de sa main est relativement normal. Mais sa paume… sa paume en est recouverte… La texture de cette chair rouge sombre est similaire à une peau brûlée par le passé. Et que dire de cet étrange œil violet, tirant sur le rose, au centre ? Ce n’en est pas tout à fait un mais ça en a la forme. Point d’iris ou de blancheur, il rappelle un joyau oublié, tatoué, dont le contact est aussi froid que le marbre. Mais ce que vous ignorez, ce qu’il ne faut pas savoir, c’est que cette chair démoniaque remonte et s’enroule autour de son bras, tel un serpent aimant, jusqu’à s’étendre sur son omoplate droite en une pluie de larmes sanglantes.

Pouvoirs : Seul avantage de sa main droite, de cette partie maudite, Mirae peut voir le passé des choses, objets et personnes, qu’il touche. Pour que cela fonctionne, il doit bien évidemment utiliser cette main unique. Il ne contrôle cependant pas ce qu’il voit, il ne choisit pas et les gens ne se rendent pas vraiment compte qu’un fragment de leur passé est ainsi dévoilé. Pour eux, Mirae semble légèrement absent pendant la durée du contact. Il possède un second pouvoir dont la maîtrise découle directement du premier : la télékinésie. Pourquoi est-ce lié ? Essayez d’utiliser une arme dont vous voyez le passé morbide et vous comprendrez.



~o~ Psychologie ~o~



Caractère : En un mot ? Réservé. Mais cette surface apparente dissimule autant de profondeurs que les océans, autant de couleurs qu’un crépuscule brûlant. Mirae possède aussi un brin d’impulsivité, ses pulsions contiennent toujours une quantité phénoménale de désirs, d’envies, d’idées… généralement inconscientes. Avouons que c’est parce qu’il ne s’y attarde pas aussi. Paradoxalement, il est d’une humeur tranquille et assurée. Le manque d’estime de soi, très peu pour lui. Il possède un sens aigu de la loyauté, mais obtenir sa confiance est un long chemin de croix rarement couronné de succès. D'un naturel assez ouvert; il se montre attentif, et aime bien se perdre à écouter les discours de ses interlocuteurs... Se perdre... Il faut préciser que son sens de l'orientation avoisine le zéro absolu, malgré une excellente mémoire. Quelle est l’opinion de Mirae sur les races peuplant Venise ? Honnêtement, ça ne l’intéresse guère. Il n’y a pas de différence entre un démon, un humain et un lycan parce qu’un ennemi reste un ennemi, quel qu’il soit. Cela ne l’empêche pourtant pas d’avoir cette douce méfiance dès qu’il sent l’approche d’un lycan, la folie ne faisant pas partie de sa vie. Même s’il oublie parfois, Mirae tente de ne pas juger les autres sur la première impression, de les comprendre… mais comprendre ne signifie pas qu’on accepte tout tout le temps.

Aime : Récemment, il a prit goût à cette boisson étrange nommée chocolat chaud. Il en aime l’arôme… À vrai dire, il est vraiment sensible aux arômes. Il apprécie aussi son métier actuel.
Aime pas : L’ennui est son pire ennemi. Les cauchemars viennent en deuxième.
Tics ou petites manies : Il ne croit pas en avoir.
Secrets qu'il dissimule : C’est une aberration de divulguer un secret.



~o~ Histoire ~o~




Aujourd’hui, c’est mon anniversaire…


…Et j’ai 50 ans. Je suis toujours en mer, sur le même bateau, surnommé le bateau fantôme à cause de notre manière d’attaquer les autres navires en pleine nuit. Ici, il n’y a que des démons. J’ai rencontré Nuvola lorsque je les ai rejoints il y a très, très longtemps. Trop longtemps pour que je puisse me souvenir d’une date. Je ne sais trop pourquoi, il s’était immédiatement pris d’affection pour moi. Nous sommes plus que des meilleurs amis, plus que des frères d’armes. Lui et moi, nous sommes frères d’âmes. Je ne révèlerai jamais son vrai nom par écrit puisque je préfère le surnommer Nuvola. Il apprécie… je crois. Pourquoi étais-je venu m’enrôler sur ce bateau pirate déjà ? Une impulsion. Inutile de me justifier, l’important étant que j’y suis toujours. J’ai pu y développer mon pouvoir psychique à volonté, bien que cela ai coûté des vies. De toute façon, ils seraient tous morts. Le capitaine ne fait pas de prisonnier, jamais. Suis-je cruel ? Non. Suis-je heureux ? Peut-être. Que suis-je ? Blasé. J’ai l’impression que l’ennui a commencé à se blottir dans mes bras dernièrement, s’accrochant à moi comme un tendre amant.


Le parchemin voleta au gré du vent marin pour terminer, longtemps après, dans les flots. L’eau fut teintée d’encre, de sang, de hurlements… Un combat faisait présentement rage entre les deux navires. C’était une nuit sans lune avec pour seul éclairage les étoiles du firmament… et les flammes du navire marchand. Ah… qui était l’idiot qui avait envoyé une boule de feu ? Mirae l’ignorait, bien qu’il fût en première loge… tout en haut du mât. Aujourd’hui, c’était son tour de vigie. C’était très pratique d’utiliser son pouvoir à cette distance. Oui, il s’entraînait sur la distance maintenant. La force, il l’avait déjà fait de manière spectaculaire lorsque le dernier navire rencontré avait fini déchiré en deux, littéralement. Une petite erreur de parcours. Essayez d’imaginer la migraine après… et la tête du Capitaine qui avait perdu toutes ces richesses surtout. Brrr.

Mirae n’eut pas besoin d’intervenir, les autres démons étaient tous très expérimentés. Surtout contre de pauvres humains… Le blond se contenta de s’entraîner, protégeant Nuvola et un petit gringalet qui avait du mal, tout en bas, à moins que ce ne soit un ennemi ? Peu importe. C’était si monotone de toute façon. Avait-il besoin d’un changement d’air ? Assurément. Il y avait plusieurs petits détails qui tentaient de s’infiltrer dans ses pensées pour lui signaler que c’était vraiment le temps de réagir.

Quoiqu’il en soit, les jours passèrent. Le Capitaine avait à la fois fait une crise de nerfs et de joie à cause du bateau qui avait brûlé même s’ils avaient pu obtenir une partie de ses marchandises. Mirae, lui, errait sur le pont, appuyé quelque part au bastingage pour observer la mer qui les entourait.


"Gaffe, je crois que le capitaine s’intéresse trop à toi."Entendit-il venant d’un Nuvola qui passa derrière lui. Mirae tourna la tête pour le regarder s’éloigner, son ami étant trop occupé pour s’arrêter. Le blond avait parfaitement saisi le sous-entendu, ayant lui-même remarqué l’intérêt grandissant du Capitaine à son égard depuis peu. Mais il n’y avait aucun souci à se faire de ce côté-là. Mirae n’était pas intéressé, point.

Lorsqu’il reporta le regard vers les reflets des rayons du soleil sur l’eau, il cru apercevoir quelque chose qui flottait, au loin. Mirae l’observa intensément sans bouger. C’était probablement juste un bout de bois pour changer. Il en profita pour s’entraîner, se concentrant pour essayer de rapprocher cette planche vers lui. Cela prit du temps, beaucoup de temps, mais finalement il put voir clairement ce que c’était. Un corps. Un lycan qui s’accrochait à sa bouée de bois avec désespoir. Pire, c’était un gosse. Pire que ça, il avait les mains enchaînées. Bien pire, il était en vie. Et il ne tarderait pas à être avalé par la mer à ce rythme.

Une impulsion… et Mirae sauta par-dessus bord sans prévenir. Aussi surprenant que ça puisse paraître, il rejoignit le lycan à la nage et plongea pour le remonter à la surface. Le blond le ramena même jusqu’au navire. Le Capitaine ne ferait jamais d’exception, pas de survivant, pas de prisonnier. Qu’est-ce que Mirae était en train de faire ? Le regard de Nuvola, qui l’aida à remonter à bord, hurlait pratiquement cette interrogation. Son frère d’âme resta discret pour que personne ne les remarque mais il était d’avis que ce bagage inutile devait retourner à la flotte avant de lui attirer des ennuis. Il s’inquiétait pour Mirae, après tout, Nuvola avait toujours été très protecteur.


"Pourquoi l’as-tu sauvé ?!"
"Une impulsion…"

Et peut-être parce que les cauchemars le fatiguaient et le tourmentaient de plus en plus. Le jeune loup, toussotant et crachotant, fut rapidement jeté dans une barque et recouvert d’une bâche. Nuvola ne dirait rien, il ne trahirait pas son ami, au contraire il le suivrait probablement jusqu’au bout du monde. Mirae donna de la nourriture et de l’eau à la "chaloupe" en sachant pertinemment que les lycans avaient tendance à guérir vite. De toute façon, comme il le lui expliqua, s’il restait trop longtemps, les autres remarqueraient son odeur et ils le tueraient.

Quelques jours passèrent… Par chance, leur passager clandestin ne fut pas découvert et le démon utilisa finalement son pouvoir pour mettre la barque à la mer. Le rivage n’était qu’à un jour si ce gosse désespéré utilisait les rames. Le démon ne pouvait pas aller avec lui, la disparition d’une embarcation pouvait passer… Nuvola s’occuperait de faire avaler un mensonge quelconque au Capitaine mais ça ne serait jamais crédible s’il manquait un seul pirate à bord.

Ils ne surent jamais que le lycan avait survécu. Et encore moins que ce dernier se promit de rendre la pareille à cet étrange démon, et s’il n’y arrivait pas de son vivant, ce serait ses descendants qui entendraient parler du démon à qui il devait la vie.



Aujourd’hui, c’est mon anniversaire…

…Et j’ai 120 ans. Nous faisons actuellement route vers Venise, Nuvola et moi. Je me suis surpris à me remémorer le passé en contemplant le paysage. Je repense à ce petit lycan que j’ai sauvé, signe précurseur d’un changement radical dans ma vie. J’ai quitté le navire, avec mon frère d’âme, dès que nous avons atteint le port deux jours après l’avoir aidé. Nous avons voyagé au gré de nos envies avant de rencontrer un homme passionné par les vêtements. Les tissus, qu’il disait, possédaient tous leur propre personnalité. J’avoue, je l’ai trouvé bizarre. Mais sa passion m’a rapidement contaminé. Je ne saurais l’expliquer moi-même… Une impulsion sûrement. J’ai tout appris de lui pendant des années, Nuvola aussi a été intéressé. Lui, il ne jouait pas avec les tissus, il avait un don pour les vendre et aider le vieux à gérer sa boutique. Nous nous sommes ensuite séparés du vieux car notre espérance de vie était trop grande. Nous faisons donc route pour Venise, Nuvola ayant décidé qu’on allait y ouvrir notre boutique de vêtements. L’idée me semble intéressante. La ville aussi. Il a choisi l’horrible nom de Miraggio pour notre future boutique. Enfin, sa future boutique. Le propriétaire, ce sera lui. Suis-je cruel ? Non mais j’ai tué autrefois, beaucoup tué. Suis-je heureux ? Peut-être. Qui suis-je ?


Aujourd’hui, c’est mon anniversaire...

…Et j’ai 123 ans. Je sais que je brûlerai ce papier après l’avoir écrit, comme toujours je ne les conserve pas car ma plume contiendra le passé de ces quelques mots. J’ai un peu de mal à réaliser l’ampleur de la popularité de la boutique. Même après ces quelques années, je trouve toujours spécial de voir les réactions de ces gens qui reconnaissent mon nom dans la rue. Je ne suis pourtant pas si voyant, je ne suis pas si riche que ça. Nuvola pour sa part est ravi, il aime beaucoup Venise. Notre amitié est toujours aussi inébranlable. Je dors toujours dans mon atelier, au dessus de la boutique, mais j’aime bien l’endroit. Ah oui, je ne dois pas oublier de préciser que mes principaux clients sont des démons. Il faut croire qu’ils aiment être servis par quelqu’un qui peut comprendre leurs demandes et adapter le vêtement à leurs convenances. Je dois parfois même me déplacer pour les aristocrates. De son côté, Nuvola gère les humains, ils ont rarement droit à un traitement spécial. Et pour les lycans… Je pense que même Nuvola leur vendrait des vêtements s’ils pouvaient payer. Mais je me demande vraiment s’ils oseront entrer ici un jour. Suis-je cruel ? Non mais je garde cette méfiance naturelle envers les lycans, ils sont en guerre. Suis-je heureux ? Peut-être. Je ne sais plus pourquoi j’écris toujours cette question. Qui suis-je ? Mirae Rehus. Il me fallait un nouveau nom lors de mon arrivée à Venise et sans trop y penser, au premier inconnu venu, j’ai prétendu être Rehus. Je me souviens encore très bien du rire de Nuvola. Je sais que je n’ai pas été très inspiré mais quand même…


Aujourd’hui, c’est mon anniversaire…

…Et j’ai 125 ans.



~o~ Petits Plus ~o~


Votre présence sera : Régulière
Que pensez-vous du forum ? J’aime ! Le design aussi même si je ne suis pas fan du fond blanc.
Autres forums fréquentés ? Hum… hum…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis Bastão
Capitaine de la garde
Capitaine de la garde
avatar

Messages : 273


MessageSujet: Re: Mirae Rehus   Jeu 8 Avr - 12:31

C'est parfait pour moi ! =D
Valérian passera aussi donner son avis et tu pourra aller jouer ^^
Petite info, j'vais mettre en place un espace "demande de prédéfinis" dans la partie "présentation".
Si tu veux t'en servir pour chercher un RPGiste apte à jouer Nuvola, tu pourra t'en servir ^^

_________________
m
mVoici tout ce qu'il me reste : ma chair, mon sang et mes souvenirs.
m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cache-yaoi.trivial-love.fr
Valérian Elviro
Fils aîné du Prince des Lycans
Fils aîné du Prince des Lycans
avatar

Messages : 180


MessageSujet: Re: Mirae Rehus   Jeu 8 Avr - 17:44

Parfait, fiche validée ^^

Bienvenu sur Venise et bon rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mirae Rehus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mirae Rehus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venise la Magnifique :: Avant le Jeu :: Presentation :: Démons-